Transformation du cacao

Un autre plaisir gustatif de ce voyage! Nous avons visité la ferme Green Acres au Panama où ils cultivent et transforment le cacao mais c’est à Puerto Viejo au Costa Rica que nous en avons profité le plus dû à la grande disponibilité des produits. En plus, il y a des cacaoyers tout le long du chemin pour nous rendre à notre maison louée!

Cacaoyer
Les arbres qui nous donnent le chocolat, je n’aurais même pas pu les reconnaître avant de venir ici!

Cacaoyer à l’ombre des bambous. Source

Les cacaoyers poussent à l’ombre de la jungle.  lls n’aiment pas le soleil… contrairement à la plupart des arbres fruitiers. D’ailleurs, la nouvelle tendance dans les plantations, c’est de planter des champs mixtes : cacaoyers à travers bananiers et papayers qui poussent plus vite et autres grands arbres de la jungle dont le bois vaut une fortune. C’est win-win. Les bananiers et papayers produisent des fruits rapidement, rapportant des sous, les cacaoyers sont plantés lorsqu’ils peuvent avoir un peu d’ombre dans le champ et l’autre sorte d’arbre, dont le nom m’échappe, est planté pour assurer de l’ombre aux cacaoyers lorsqu’ils seront rendus plus grands que les bananiers (cette dernière étape, c’est seulement dans les plantations/permacultures qui pensent à très long terme mais on m’a dit que ces arbres peuvent rapporter 10 000$ une fois coupé). Lire la suite

Fruits tropicaux!

Qui peut reconnaitre le fruit rouge sur la photo plus haut? Vous trouverez la réponse plus bas 😉

C’est uniquement à Puerto Viejo que nous avons vu ce fruit en vente dans des fruiteries. En fait, depuis le début de notre voyage, c’est ici que c’est le plus facile pour trouver des fruits et légumes  de bonne qualité autant qu’on le souhaite! Alors nous en profitons grandement 🙂
Basilic, laitues, carottes, avocats, concombres, mangues à profusion, allouette! Ah que ça fait du bien! Il manque des fines herbes pour faire une recette : allez hop au village pour acheter de la coriandre! 5 minutes de marche dans une petite rue entourée par la jungle en plus. Génial! Lire la suite

So tired of this shit!

On a devancé notre retour de 2 mois.
J’avais déjà la tête au Québec, les enfants et Alex avaient envie de se poser aussi. J’ai inscrit les enfants dans des écoles qui nous semblent intéressantes et je regarde les maisons à vendre. Alex nous choisit une auto à distance. Les enfants rêvent à notre maison sur roues puisqu’il y a leurs fameux blocs Légo.

Puerto Viejo de Talamanca, où nous sommes en ce moment.

Ouais. On est tannés d’être toujours en vacances. 😉
Ça vous surprend? Peut-être pas si vous suivez notre blog depuis longtemps. Pour notre bilan d’un an de voyage, nous avions déjà eu la réflexion qu’il nous fallait un but à long terme pour continuer à voyager. Une mission! Nous voulions bâtir quelque chose, nous impliquer dans un projet. Ce désir est encore plus vif aujourd’hui. Et malgré plusieurs idées et plusieurs essais (serait-ce de voyager à la voile? serait-ce de bénévoler sur une ferme? serait-ce de faire du home-sitting?…), nous n’avons pas trouvé notre compte au Panama et au Costa Rica non plus. Lire la suite

Cinq semaines sur une ile déserte

Ile déserte, eau turquoise, maisons sur pilotis, étoiles de mer, sable blanc, coraux et chocolat. Si je voulais vous faire rêver, je pourrais m’arrêter à ces sept idées toutes faites à propos de Bocas del Toro, non?

Mais, fidèle à mes habitudes, je vais aussi vous parler de l’envers de la médaille. Ce qu’on ne lit pas toujours sur les brochures touristiques.

Je commence tout de même par notre conclusion et un résumé si vous ne voulez pas lire le détail de nos aventures dans l’archipel : nous avons apprécié ces cinq semaines sur une ile déserte, pour un home-sit dans la région de Bocas del Toro, Panama à nous occuper de deux chiens et six poules. Lire la suite