Passage (trop) rapide au Texas

Lors du dernier épisode, vous avez appris que nous nous sommes rendus à Baton Rouge en Louisiane pour voir un ami québécois établi dans cette ville avec sa famille. Un brunch en matinée alors nous avons continué notre route le jour même vers l’ouest.

En Louisiane, à Hayes. Lorrain Park, petit camping à 12$ la nuit! J’avais besoin de tranquillité après une nuit à Baton-Rouge 😉 Il y a définitivement des alligators là-dedans mais nous n’en avons pas aperçu!

Prochain stop prévu

Dans mon nouveau plan d’itinéraire, suite à mon deuil du Colorado, je me suis souvenue que nous voulions visiter une communauté près de Austin au Texas où plusieurs familles se sont établies. Un genre d’éco-village fondé dans les années 60.  J’avais initialement pensé y aller à la fin de notre périple sur le chemin du retour mais voilà qu’on allait devancer cette visite. J’avais communiqué avec un des premiers membres de cette communauté (établi là-bas depuis le début des années 70, tous ces enfants y sont nés et il y a enseigné dans les années 80). Dave m’avait mentionné qu’il y avait une quinzaine d’enfants y vivant, qu’il y avait une école, un jardin, une piscine,…  Nous pouvions y rester pour 200$ par mois! Je trouvais que c’était bien prometteur, presque trop beau pour être vrai. Lire la suite

Natchez Trace… ou comment changer de plan

En partant du Québec, on s’était dit : direction l’Ouest! Je voulais passer par le Colorado puis l’Utah avant de descendre vers le Nouveau-Mexique, l’Arizona, la Californie… j’avais mon itinéraire bien en tête. Et même sur papier : j’avais prévu nos arrêts dodo, plusieurs options selon la quantité de km qu’on voulait avaler par jour, sur papier puisque nous n’aurions pas eu notre forfait cellulaire pour les premiers jours ce qui rend les recherches difficiles. Lire la suite

Faits cocasses sur le Tennessee

L’accent des états du sud-est
Parler à un natif du Tennessee (ou autres états du sud mais c’est plus au Tennessee que j’ai pu le remarquer) peut être tout un défi pour les non-initiés! L’accent tennesséen a du caractère! J’avais de la difficulté à comprendre le voisin éleveur de moutons et je ne suis pas gênée de dire que je n’ai pas tout saisi ce qu’il m’a dit de la fenêtre ouverte de son pick-up 😉
C’est charmant et un peu déroutant! Mais je suis sûre que je m’y ferais. Après une semaine, j’avais déjà adopté le Y’all qu’ils lancent à la cantonnade pour souhaiter une bonne journée à tous. Lire la suite

Tennessee, une histoire de familles

Quel plaisir de revoir cette famille qui nous a accueilli dans leur cour pour la première fois en 2016! Les enfants ont bien grandi depuis.

De beaux échanges encore une fois en plus d’une immersion complète en anglais pour les enfants. Même si nous sommes souvent en terrain anglophone, ce n’est pas si souvent qu’ils peuvent jouer avec d’autres enfants de leur âge… je cherche constamment ces occasions précieuses qui ne se pointent pas toujours le bout du nez de façon naturelle, malheureusement. Quelle est la clientèle actuelle des campings vous pensez? Des retraités! Pas des familles… puisque les enfants vont généralement à l’école. Mais la chance nous sourira peut-être plus cette fois-ci! En tout cas, sentant le désir des enfants, j’axe toutes mes recherches là-dessus cette fois-ci! Lire la suite

Chutes Niagara

Y êtes-vous déjà allés?
Nous n’avions jamais vu cet attrait touristique de notre propre pays… parmi les chutes les plus populaires au monde!

Si vous y allez en motorisé, on peut passer la nuit pour 10$ dans le stationnement de la tour Skylon à 10 minutes de marche des chutes. On les entend même!

On appris des trucs qu’on ne savait pas sur les chutes :

    • De là, on voit le côté américain et même leur drapeau… ils ont tellement des drapeaux partout que ce n’est pas si étonnant! On peut aussi visiter les chutes du côté des États-Unis, ce que la journée grise ne nous a pas donné envie de faire.
    • La ville aux États-Unis s’appelle… Niagara Falls aussi! Dans l’État de New York.
    • Il y a trois chutes. Hé ouais. J’ai toujours pensé que c’était une méga grosse chute mais il y en a aussi deux plus petites. Voir les photos!
    • Le débit de 2 800 m3/s… si comme moi, vous n’avez pas grande idée de ce que ça représente. J’ai fait un petit calcul. C’est 2 800 000 litres chaque seconde. Soit 14 000 gros bains tourbillons de rempli à chaque seconde (ou, si on est plus écolo et qu’on veut moins gaspiller d’eau, 35 000 douches 😛 )
    • Tesla y a une statue! Nikola Tesla. On s’est bien demandé pourquoi en voyant le joli monument alors on a fait nos recherches. Il y a créé la première centrale hydroélectrique en 1896! La centrale n’est plus en fonction mais elle a permis d’électrifier les rues de Buffalo à l’époque.
    •  C’est très touristique… et même un peu quétaine. Je n’aurais jamais cru possible de se faire faire un montage photo de notre famille dans un baril qui s’apprête à descendre les chutes Niagara. Hé bien oui. Grâce à Photoshop et au Skylon Photo Centre 😉 Plein d’exemples ici
    • Lire la suite