3 au 14 mars

J’ai abandonné mon habitude d’écrire à chaque jour 😉
Alors voilà notre journal de voyage dans un format moins agenda!

Nous avons pris congé de la ferme pour nous rendre à St-Augustine, sur la côte Atlantique. Ayant entendu parler de cette ville historique plus d’une fois, je me suis laissée tenter! Pour une fois, la plage est dans le camping ce qui est vraiment extra! Une magnifique plage au sable doux et chaud… oh wow! Le hic? la mer à 62 degrés Fahrenheit 😉

Anastasia State Park près de St-Augustine

Anastasia State Park près de St-Augustine

Les enfants et Alex se sont tout de même baignés. Body surf et surf pour les 2 garçons de la famille. La plage nous a manqué!

Le parc d’état Anastasia est bien convoité. C’est en rafraîchissant la page encore et encore que j’ai réussi à y obtenir une réservation pour 2 nuits, en pleine semaine de relâche floridienne. Nous y avons rencontrés deux couples super intéressants! Un qui habite off-grid (sans eau courante et sans électricité) sur une terre dans l’état de New York avec leur fille qui fait l’école à la maison, des artistes forgeron. On ira sûrement les visiter en passant! Un autre couple de Bolton en Estrie (sur une grande terre aussi où nous sommes aussi invités à passer quelques jours!) qui partira à la découverte de l’Amérique du Sud en VR au courant de l’hiver prochain. Vous êtes partants pour une caravane de VR?!

Pour ce qui est de la ville, ce n’est pas le point intéressant de notre escapade pour nous. Non décidément, on ne trippe pas à voir des édifices aussi vieux puissent-ils être. Trop touristique, stationnement difficile et payant, traffic… rien dont nous avons envie. C’est possiblement une belle ville mais je ne peux pas dire qu’on l’a visité. Nous avons parcouru le quartier historique en VR en se cherchant un stationnement. Tannés, nous avons finalement atterrit dans le stationnement d’une marina où nous avons été gentiment invité à visiter un catamaran de  37’. Beau bateau! Budget : 230 000$! Hum… on va y repenser!

Un marché fermier croisé sur le chemin du retour. La taille des légumes y était assez impressionnante! Ça ne doit pas être bio…

Mais, roulement de tambour, nous sommes, finalement, revenus à la ferme à Cross Creek près de Gainesville. Nous avons décidé de revenir ici…

De un pour terminer les projets commencés.

Mais aussi parce que j’apprécie voir les enfants évoluer dans cet environnement. Ils entrent et sortent du motorisé comme ils veulent, courent partout, sautent et grimpent.  Ils aiment les chiens (et il est hors de question d’en avoir un durant notre voyage alors… ça les console un peu).

Charlotte suit les traces de son frère, grimpeur-né, qui passe son temps à l’encourager, et elle monte plus haut que jamais sur le grand chêne tombé qui offre tout un module de jeu à nos grimpeurs.

Charlotte suit les traces de son frère, grimpeur-né, qui passe son temps à l’encourager, et elle monte plus haut que jamais sur le grand chêne tombé qui offre tout un module de jeu à nos grimpeurs.

Nous avons installé de belles balançoires pour les enfants le jour même où nous quittions pour la plage : il fallait bien revenir pour les tester un peu plus 🙂

Ils voient grandir les poussins. Les plus grandes poules (arrivées avant nous sur la ferme) ont déjà commencé à pondre! Chaque matin c’est la course : trouvera-t-on un oeuf ou non?

En plus, il y a des canards super mignons qui ont fait leur première saucette dans le petit étang du jardin.

De petits lézards viennent souvent nous rendre visite. Ils sont vites.

De petits lézards viennent souvent nous rendre visite. Celui-ci s’est même aventuré quelques minutes dans le motorisé. J’avais peur qu’on ne réussisse jamais à le rattraper! Nous avons aussi aperçu des serpents Black Racer qui, comme son nom l’indique, sont noirs et vont vite. Aucune chance pour les prendre en photo. Le printemps arrive, il fait chaud comme durant nos chaudes journées au Québec, alors les reptiles sortent un peu plus on dirait bien. Les papillons aussi pour notre plus grand bonheur. Et d’autres insectes, comme des croquerelles si géantes qu’Alex les voit traverser la route devant lui MÊME s’il est au volant, en train de rouler, la nuit O.o

Pour une fois qu'on peut accrocher notre hamac entre deux arbres! C'est soit interdit dans les campings où nous allons (dans les States Park), soit il n'y a pas deux arbres à proximité pour pouvoir l'attacher (dans les campings privés). Un bon point pour la ferme!

Pour une fois qu’on peut accrocher notre hamac entre deux arbres! C’est soit interdit dans les campings où nous allons (dans les States Park), soit il n’y a pas deux arbres à proximité pour pouvoir l’attacher (dans les campings privés). Un autre bon point pour la ferme!

Les fleurs abondent. Celles cueillies par Charlotte sont de petites fleurs de jasmin sauvage… toxiques. Faut pas les manger, vous êtes avertis! Et Charlotte aussi.

Les enfants s’amusent bien à regarder les poissons dans l’eau. Ou les canards quand ils y sont bien sûr 😉 Mais, pauvre petits poissons, 4 sur 10 sont morts. Nous sommes à la recherche du coupable. Maladie transportée par les plantes qui viennent du grand lac d’à côté? Manque d’oxygène? Ph trop élevé? À suivre!

Alex est passionné par le projet d’aquaponie. Il n’y a pas encore de poissons qui y grandissent mais les bacs sont fonctionnels pour y ajouter des plantes. Quelques tests d’eau, achats de tilapia et je crois qu’ils y seront!

Expérience de chimie pour les tests d'eau.

L’assistance labo d’Alex pour les expériences de chimie pour les tests d’eau.

De mon côté, je me consacre au jardinage. Je pellette de la terre remplie de copeaux de bois et je racle des feuilles pour enrichir le sable qui se trouve dans le jardin, donner un peu plus de chances aux légumes de bien se développer. Les enfants sont parfois bien motivés à m’aider 🙂

Et, entre deux poussées de balançoire, deux pelletées de terre, deux vérifications d’eau, nous tentons aussi de trouver comment passer nos dernières semaines aux USA! Une plage, un désert, une montagne, des sources chaudes, des grottes?

Et vous, vous iriez où?

3 réflexions sur “3 au 14 mars

  1. Je sais que c’est pas trop votre truc, mais moi j’irai faire une journée à Legoland, chez nous les enfants tripperai encore plus qu’à Disney! C’est bientôt la fête de Léo 😉
    Mélissa, tes cheveux repoussent vite!!!

    • Oui, ça repousse! La prochaine fois que je me fais couper les cheveux, je me trouverai un guide #6 ou #7 parce que j’aime beaucoup cette longueur 🙂

      Pour Legoland, j’ai déjà regardé et une seule journée nous coûterait plus de 400$ canadien. :/
      Tellement trop cher. On a fait le choix de faire des activités moins dispendieuses mais de voyager plus longtemps. Ils auraient sûrement aimé par contre mais là, j’en profite bien tandis qu’ils ne connaissent pas toutes ces options encore!

Laisser un commentaire