VENDU! Et Zenroots : avant-après

Notre catamaran n’est plus le nôtre depuis hier! Il a trouvé un nouveau propriétaire qui veut faire le même genre de voyage que nous : aux Bahamas avec ses deux enfants.

À Indiantown Marina, nous avons préparé le bateau pour la vente. En trois jours, nous l’avons vidé, nettoyé et arrangé quelques trucs. Deux jours après avoir terminé, un acheteur venait visiter le bateau et l’achetait! Il savait ce qu’il cherchait et nous avait contacté dès qu’il a su que nous revenions en Floride pour mettre le bateau en vente. Nous avions discuté ensemble du meilleur endroit où mettre le bateau et il a acheté son billet d’avion pour venir le voir à partir de l’Ohio. Lire la suite

Indiantown

Après l’écluse, c’est une paisible petite rivière qui nous accueille vers Indiantown Marina. Bordée de champs, d’arbres et sûrement pleine d’alligators que je cherche sans cesse des yeux. J’en verrai finalement un qui se tient près d’un pont. Ça ressemble à un bout de bois qui flotte en fait… mais il bouge alors je tire la conclusion qui convient! Ils sont donc bel et bien là. Pas de saucette pour nous par ici!

St. Lucie River

Les ponts s’ouvrent à notre demande ou sont assez hauts pour notre mat! Yé! Pas trop de ralentissement dû à un horaire autre que le nôtre et la vitesse de notre bateau. Lire la suite

L’intracostal

Après la traversée quelque peu raccourcie du Gulf Stream, nous sommes arrivés dans l’opulente Fort Lauderdale. C’est fou la richesse que nous avons croisé là-bas. Ça faisait mal aux yeux (cent fois plus que l’eau brune, c’est tout dire 😉 ). J’ai encore peine à croire que des gens dépensent des millions de dollars pour des maisons tellement luxueuses que ça en devient ridicule (Six ventilateurs extérieurs (!!) au plafond d’une galerie! Quatre statues grecques dans une cour! Une piscine avec des jets comme dans les fontaines!). Puisque nous parcourions Fort Lauderdale grâce à ses canaux et à l’Intracostal Waterway (ICW), ces maisons ont bien sûr un quai à l’arrière pour leur yatch tellement luxueux que ça en devient ridicule (Une plateforme d’hélicoptère sur le dessus! Une glissade d’eau! Plus de DIX cannes à pêche, plaquées or en plus (sans blague!). Un salon dans la coque d’un méga yatch avec un écran géant pour les divertir quand l’eau ne suffit plus.). Lire la suite

Autres histoires de traversées

Pour nous rendre jusqu’à la côte est de la Floride depuis les Exumas (où nous avons pris la décision de retourner vers le continent), nous devons parcourir 250 miles nautiques. Soit environ 40 heures de navigation… si tout va bien.

Comme, bien sûr, nous ne volons pas encore de nos propres ailes (zut!) et que nous avons un bateau à ramener, ça nous prendra pas mal plus de temps que ça pour revenir. Pour vous dire la vérité, ça ne nous tente pas beaucoup. On envisage même la possibilité de laisser le bateau derrière nous et de revenir en avion… mais bon, on revient sur terre, ou plutôt, sur l’eau et on fait face à la musique. La dernière traversée vers les Exumas a été pénible et j’en garde un mauvais souvenir, ça peut devenir moche assez vite. Mais je focusse sur les beaux moments des traversées pour me redonner courage! Lire la suite

Terminé pour nous : Florida, here we come again

Nos quelques jours à Norman’s Cay dans les Exumas ont été marqués par une bonne dose de réflexion. Quelques jours à se demander ce qu’on fait pour la suite des choses. Une conversation. Une décision. Nous avons vu une partie des Exumas, c’est assez pour nous. J’avais visé Staniel Cay, 40 miles nautiques au sud, comme point de retour vers le continent américain mais plus nous allons vers le sud, plus ça prendra du temps revenir vers la Floride. Et puis, les miles nautiques à naviguer, je dois dire que ça ne nous fait pas tripper. J’aime être à un ancrage, seuls au monde sur de l’eau translucide, j’aime nager à côté du bateau, j’aime voir la vie marine et les oiseaux, la végétation si différente… Lire la suite

Exumas

À notre arrivée aux Exumas, à Southwest Allen’s Cay pour être exacte, nous avions quelques pépins à arranger. Notre frigo ne fonctionnait plus : l’inverter (ce qui transforme le courant 12 volts de nos batteries en 110 volts pour alimenter notre frigo format maison) a brûlé probablement à cause de moi qui avait rangé trop de choses tout autour. Oups. Nous en avions un de rechange mais, pouet pouet pouet, il n’était pas assez fort pour faire fonctionner le frigo. Zut! Lire la suite

La descente vers les Exumas

Tout en sachant que la plage de Great Harbor Cay allait rester dans nos bons souvenirs des Bahamas, nous l’avons quitté sans regret : l’aventure vers le sud nous appelait… et la fenêtre météo s’ouvrait enfin pour nous permettre de nous y rendre sans trop de vague ni de vent.

Nous sommes partis naviguer vers le sud des Iles Berry (allez voir notre itinéraire ici pour avoir une meilleure idée de où se trouvent ces belles petites iles!) tôt en matinée le vendredi 26 mai pour pêcher puisque c’est apparemment la bonne heure (résultat de notre pêche : plusieurs fil à pêche de cassés par des poissons assez gros que nous avons vu sauter derrière nous et un assez gros snapper qui a mordu à l’hameçon, assez gros pour nous quatre!). Nous allions ainsi avoir le temps de nous rendre sur l’ile Hoffman’s Cay pour visiter un « Blue Hole« , un trou naturel où l’eau est très profonde et, comme le nom le dit, très bleue. On dit que le snorkelling est bien à cet endroit mais les moustiques ne nous ont pas donné de répit. La patience nous a donc quitté assez abruptement dès les premiers pas dans le sentier pour nous mener au Blue Hole : pas trop le goût de se mettre en maillot dans ces conditions! Lire la suite

Great Harbour Cay

Une plage parfaite du côté est de l’ile, un ancrage avec une super protection de l’autre. Un endroit parfait pour un deux semaines relax pour nous permettre de nous habituer à notre nouveau mode de voyage. Nous avons besoin d’un peu de temps pour nous ajuster… Alex était prêt à jeter l’éponge il y a un peu plus de 2 semaines à Bimini et j’ai insisté pour que nous essayions encore un peu. « On n’a pas fait le tour de la question », j’ai dit. J’ai aussi dit que j’avais une tête de cochon et que je n’allais pas abandonner aussi facilement… 😛  Lire la suite

La traversée du Great Bahamas Bank

Après la traversée du Gulf Stream, ça me stressait un tantinet moins de traverser le grand banc mais, tout de même, nous avions 85 miles nautiques devant nous soit 10 miles de plus que pour venir de la Floride jusqu’aux Bahamas.

Aussi, nous nous étions pas mal moins informés sur cette traversée… je ne l’avais pas oublié toutefois mais bon, mon esprit est ainsi fait : je m’informe sur les défis imminents et j’en oublie un peu ceux à venir. Un jour à la fois, non?

Ce qu’on appelle un « Bank » (ou banc pour la traduction française) est une étendue d’eau peu profonde sur une plateforme de roche : 15 à 20 pieds environ sur toute sa superficie, en comparaison à 2 000 ou 3 000 pieds. (Voir sur Wikipedia pour plus de détails!) C’est peut-être ce qui fait que c’est un peu moins inquiétant que de traverser le Gulf Stream : les vagues ne peuvent pas être gigantesques puisqu’elles ne peuvent pas vraiment se former en profondeur. Toutefois, si la météo n’est pas clémente, les vagues deviennent ce que nous appelons dans notre « franglais » marin courant : choppy, soit courtes et pointues. Avec notre catamaran, du « chop », ça se prend mal : si une coque lève avant l’autre sous l’effet de la vague, ça ne rend pas le mouvement agréable. Nous préférons les vagues longues et, idéalement, peu élevées mais ça… pour l’instant, nous avons été chanceux alors, on va continuer à viser de la météo avec des vagues longues et basses! Lire la suite

Derniers jours à Bimini!

Je sais je sais, nous sommes partis de Bimini depuis une semaine, vous avez déjà lu 2 textes et vu bien des photos sur cette destination mais je ne peux m’empêcher d’écrire un petit mot et d’ajouter quelques photos concernant nos derniers jours sur cette île! C’est que je les ai appréciés nos derniers moments là-bas! J’aime vous partager mes états d’âme massacrants (comme ici ou ici… par exemple 😉 ) mais aussi mes beaux moments, bien sûr.

J’ai fini par me sentir mieux dans mon corps suite à une consultation chez le docteur concernant mes douleurs aux muscles et articulations (je lui ai aussi mentionné que j’avais eu des plaques rouges sur toute ma peau exposée au soleil quelques jours avant). Son verdict : allergie au soleil. Je suis étonnée que le soleil me fasse cet effet aux muscles et articulations mais elle est certaine qu’il y a un lien : inflammation. Je prends donc quelques doses d’anti-inflammatoires et je me sens rapidement beaucoup mieux. Yé! Lire la suite