Puisque l’essentiel ne s’achète pas

Puisque l’essentiel ne s’achète pas, je suis tombée sous le charme du Certificat d’exemption de cadeau dont l’Union des consommateurs fait la promotion dans le cadre de la Journée sans achat 2014.

Non, je n’ai rien acheté vendredi dernier, 28 novembre. Ah oui! J’ai fait l’épicerie! Subsistance. À l’épicerie au coin de la rue. Faut bien manger, non?

Ça fait 15 ans que j’en parle de cette journée mais, surtout, de cette manière de vivre. Avec certaines rechutes à des moments critiques de ma vie… comme à mon premier enfant où j’ai l’impression d’avoir été complètement déconnectée de mes propres valeurs pendant ma grossesse et mon congé de maternité. En plus des trucs achetés en trop et d’un temps fou passé à magasiner des couches lavables et une poussette parce que je voulais trouver l’IDÉAL pour fiston, j’allais me promener des journées entières dans un centre d’achat avec mon bébé dans la poussette. MOI. Je faisais ça. Moi qui n’a pas mis les pieds dans un centre d’achat dans la dernière année et qui s’en porte plutôt bien. S’il y a un moment où ça me tente encore moins de m’y rendre, c’est bien en pleine frénésie du Temps des Fêtes. Lire la suite