Mode sédentaire

La dernière fois que je vous ai écrit, il y a plus de six mois, on venait de quitter la Californie et je me questionnais sur notre futur.

Et bien voilà, le mode de vie nomade est bel et bien terminé pour nous. Oooooh je n’ai pas complètement fermé la porte aux voyages! D’ailleurs, Bertha est encore dans notre cour. Mais les voyages seront de plus courte durée… et on saura qu’on a une maison où déposer nos valises quand il sera terminé!

Hé bien oui! On s’est acheté une maison!

Un duplex, en fait, pour en faire une maison bi-générationnelle avec ma mère. On se sentait loin de notre famille, on sera maintenant très près d’une partie de celle-ci 🙂

Terminés les voyages à temps plein… On serait déjà dans le sud, normalement, à cette date-ci.Lire la suite

Vous pouvez m’aider!

Vous avez peut-être lu ma montée de lait concernant la CPTAQ qui nous empêche de vivre sur notre terre…

Malgré ce refus de la CPTAQ, je connais la solution pour réussir à vivre sur ma terre avec ma famille (je pense… et j’espère!!). Ma demande irrecevable était une demande d’autorisation pour utiliser une parcelle de la terre à des fins autre que l’agriculture : je demandais l’autorisation d’utiliser la remise actuellement sur la terre comme résidence, incluant le terrain autour.

L’autre possibilité est que je déclare l’exercice d’un droit.  En tant qu’agricultrice, j’ai le droit d’habiter sur ma terre (article 40 de la LPTAA). Je dois donc leur prouver que je suis bel et bien agricultrice. Au départ, j’ai cru que d’être enregistrée au MAPAQ (Ministère de l’Agriculture et blablabla) était suffisant, mais non.… Lire la suite

Demande irrecevable

Il y a plus de deux mois, nous recevions une lettre indiquant que notre projet agricole sur notre terre agricole était irrecevable.

Irrecevable.
Ce qui veut dire qu’ils n’ont même pas lu mon document si longuement préparé, ne l’ont même pas étudié. Ils ont encaissé mon chèque de 300$. Ils ont vu l’adresse de notre projet et m’ont écrit ce qu’ils auraient pu me dire au téléphone les nombreuses fois que je les ai appelé, avant même que j’achète la terre : on ne peut pas étudier votre demande selon l’article 59 puisqu’il y a une décision à portée collective qui est en vigueur dans votre MRC qui interdit toute demande faite en lien avec cet article.

C’est quoi ce charabia??!… Lire la suite

À la prochaine, Arizona!

L’hiver nous ayant fait fuir les grands espaces du nord de l’Arizona, nous l’avons parcouru au sud, sur les Interstate 10 puis 8 en prenant quelques détours ici et là.
Assez rapidement quand même… comme si on avait un rendez-vous de planifié avec sa belle voisine : la Californie! 😉

Ouais, on ne s’est pas beaucoup attardé. On est aussi en essai d’une nouvelle façon de voyager avec Alex qui fait beaucoup d’efforts pour arriver à travailler sur ses propres projets dans un si petit espace où avoir un instant à soi, ou un instant de pure concentration pour pouvoir programmer c’est selon, est un exploit.

Il travaille très très tôt le matin… mais les enfants se réveillent de plus en plus tôt comme s’ils voulaient inconsciemment l’empêcher de s’éloigner trop d’eux dans ses pensées complexes de programmeur.… Lire la suite

Projet agricole?!

Je ne crois pas avoir parlé d’un détail la dernière fois que je vous ai parlé de notre retour à la terre, l’achat de notre petit bout de terre… un détail qui s’avère être capital!

Notre petit bout de paradis est zoné agricole. Les zones agricoles sont protégées au Québec. On ne peut pas y faire ce qu’on veut… la Commission de protection du territoire agricole du Québec s’en charge! CPTAQ pour les intimes…

Notre petit chalet n’est pas conforme parce qu’il n’a pas le droit de se trouver sur une terre agricole SANS projet agricole. Comme la terre que nous avons acheté n’a jamais été exploité, personne n’a eu la permission d’y construire quoi que ce soit. Pour y vivre, il faut avoir un projet agricole.… Lire la suite

Retour à la terre

J’ai eu un coup de foudre. Pour une partie de notre planète. Une toute petite partie de 8.8 acres (383 328 pieds carré ou 5 terrains de football pour vous donner une idée 😉 ) avec un ruisseau, une forêt, un champ… et un tout petit chalet que j’imagine aisément devenir notre mini-maison. Un jour. Quand on voudra le rénover pour la peine.

Photo prise par l’agent immobilier. Nous sommes à la recherche d’une nouvelle caméra! Mais peu importe la caméra qui prend la photo, le ruisseau reste limpide et son son ensorcelle.

Pour l’instant, il peut nous accueillir pour écouter le ruisseau murmurer, les oiseaux chanter et simplement passer du bon temps autour du feu. Et oui, nous faisons une petite attisée à tous les jours même en ce début de mois de juin … c’est pas chaud chaud dans notre forêt.Lire la suite

So tired of this shit!

On a devancé notre retour de 2 mois.
J’avais déjà la tête au Québec, les enfants et Alex avaient envie de se poser aussi. J’ai inscrit les enfants dans des écoles qui nous semblent intéressantes et je regarde les maisons à vendre. Alex nous choisit une auto à distance. Les enfants rêvent à notre maison sur roues puisqu’il y a leurs fameux blocs Légo.

Puerto Viejo de Talamanca, où nous sommes en ce moment.

Ouais. On est tannés d’être toujours en vacances. 😉
Ça vous surprend? Peut-être pas si vous suivez notre blog depuis longtemps. Pour notre bilan d’un an de voyage, nous avions déjà eu la réflexion qu’il nous fallait un but à long terme pour continuer à voyager.… Lire la suite

Repose en paix

Ma mère, Johanne, qui nous aimait mon frère et moi comme seule une mère le peut vraiment, s’est éteinte.

Ma mère qui ne savait plus trop quoi faire de sa vie, parce que la vie c’est long quand t’as rien à faire.

Ma mère qui remplissait mon répondeur de deux heures de messages à coup de dix minutes  (parce que c’était la limite de ma boîte vocale). 

Ma mère qui ne sortait plus de son appartement, parce que son poids et la solidité de ses jambes ne lui permettaient plus.

Ma mère qui a été à la fois sauvée et tuée deux fois par la médecine moderne.

Ma mère qui avait les émotions ‘stabilisées’ par les médicaments mais au détriment de sa santé globale.Lire la suite

Catamaran : pendant les travaux

Ça avance bien! Nous voyons le moment de la mise à l’eau approcher. Mais notre mauvais pli de couple reste : ça prend toujours plus de temps qu’on pense, surtout quand il y a des « tant qu’à y être » qui s’ajoutent. Mais nous avons été meilleurs cette fois-ci! On apprend : il y en a eu moins des « tant qu’à y être ». La police du « faut que ça prenne le moins de temps possible », c’est à dire moi, était souvent là pour dire non.

Une tendance se dessine toutefois : chaque fois qu’Alex tente d’évaluer le temps restant, je dis au moins le double 😉
Et un autre mantra s’ajoute à ma longue liste de parole d’auto-motivation : nous sommes plus prêts du but qu’hier!… Lire la suite

Catamaran : le début des travaux

Hé oui, les photos vous le prouveront, nous avons acheté un « project-boat » comme ils disent nos voisins du sud. Malgré mes craintes, mes doutes et mon envie de prendre ça relax tout en regardant un jardin tropical pousser, nous avons acheté un bateau à rénover et à améliorer.

La dinette qui se transforme aussi en lit pour nos invités 😉

Lit simple. Il y en a deux similaires : côté bâbord, côté tribord.

La cuisine, nos armoires de cuisine, petit comptoir. On voit le lit simple côté tribord derrière et la dinette sur le côté gauche de la photo.

Un des lits « doubles » : il y en a aussi deux similaires.

Il est un peu beaucoup plus à l’état projet que je ne l’aurais souhaité mais bon… un pas à la fois, nous réussirons.… Lire la suite