Catamaran : pendant les travaux

Ça avance bien! Nous voyons le moment de la mise à l’eau approcher. Mais notre mauvais pli de couple reste : ça prend toujours plus de temps qu’on pense, surtout quand il y a des « tant qu’à y être » qui s’ajoutent. Mais nous avons été meilleurs cette fois-ci! On apprend : il y en a eu moins des « tant qu’à y être ». La police du « faut que ça prenne le moins de temps possible », c’est à dire moi, était souvent là pour dire non.

Lire la suite

Catamaran : le début des travaux

Hé oui, les photos vous le prouveront, nous avons acheté un « project-boat » comme ils disent nos voisins du sud. Malgré mes craintes, mes doutes et mon envie de prendre ça relax tout en regardant un jardin tropical pousser, nous avons acheté un bateau à rénover et à améliorer.

La dinette qui se transforme aussi en lit pour nos invités 😉

Lit simple. Il y en a deux similaires : côté bâbord, côté tribord.

La cuisine, nos armoires de cuisine, petit comptoir. On voit le lit simple côté tribord derrière et la dinette sur le côté gauche de la photo.

Un des lits « doubles » : il y en a aussi deux similaires.

Il est un peu beaucoup plus à l’état projet que je ne l’aurais souhaité mais bon… un pas à la fois, nous réussirons.

Hé non, je ne suis pas toujours zen et positive dans ce projet.
Particulièrement une certaine période du mois où mes hormones ne m’aident pas à voir la vie en rose. Que mon ordi vient de briser. Qu’une fille à qui nous avons rendu un service me donne de la ma*** sur Facebook. Qu’il faut occuper deux enfants plein d’énergie dans une cour à bateau (ou Boat Yard comme nous l’appelons le plus souvent dans notre franglais quotidien).  Que je me rends compte que les traces de moisissure ont réussi à passer à travers mon nettoyage + les couches de peinture. Que je me cogne la tête pour la Xe fois sur le plafond trop bas.

Lire la suite

Un an!

Un anniversaire déjà : il y a un an, nous fermions la porte de notre maison pour la dernière fois. Nous devenions nomades.

Douze mois dans une vie, ce n’est pas si long (surtout quand tu approches de la quarantaine 😉 ) mais il nous semble, à tous les membres de notre famille, que nous avons ce mode de vie depuis des lustres! Le temps s’allonge quand on prend le temps (j’en parlais ici dans mon texte sur TaTribu.com).

J’ai commencé à réfléchir à ce texte que je voulais écrire sur notre dernière année. Je cherchais une conclusion, faire une sorte de bilan,…
J’ai pensé vous offrir le détail de notre année en chiffres : nous avons roulé XXXXX kilomètres, parcouru XX états, dépensé XXXXX dollars, perdu X dents, utilisé X litres d’eau, visité XX parcs d’état, occasionné X tonnes de gaz carbonique, acheté X crédit de carbone pour compenser, vidé XX fois les réservoirs d’eaux sales, ramassé XX crottes de notre nouveau chien,… mais je ne suis pas assez bien organisée pour tenir des statistiques aussi rigoureuses.  😉

Lire la suite

Empowerment ou sortir de sa zone de confort

Ce mois-ci, j’ai relevé certains défis… parfois un peu malgré moi 😉
Je suis sortie de ma zone de confort.
J’ai eu envie de dire un peu plus souvent : « OUI! ».  Je ne suis pas experte mais oui, je veux essayer. Ce ne sera pas parfait mais oui, je veux essayer. Me débrouiller plus par moi-même. Empowerment.

Nous sommes souvent notre plus grand ennemi qui nous auto-critique sans cesse, nous bloque, nous empêche d’essayer autre chose ou de voir plus loin. S’il y a une chose que j’aimerais que mes enfants intègrent pleinement, c’est quand on veut, on peut! Et aussi « Rien n’est impossible à ceux qui tentent » (A. Le Grand) !

Lire la suite

Le départ approche

Quand tu achètes un carton d’oeufs et que la date de péremption étampée sur chacun des oeufs en rose est après la date prévue de ton départ, c’est qu’il s’en vient vite, le départ.

Date prévue : 1er novembre 2016.
Dans 33 jours très exactement au moment d’écrire ces lignes (regardez le décompte dans la colonne de droite!)

Date de retour : 30 juin 2018.
Oui, 2018. Au risque d’en faire sursauter (ou pleurer) quelques-uns (quelques-unes, plutôt).

Entre les deux, on ne sait pas exactement encore. Aucune réservation, aucun itinéraire fixé d’avance. Des envies, des plans de fous comme de traverser la frontière avec plusieurs familles, mais rien de définitif. Se laisser guider par nos humeurs, les commentaires des gens rencontrés, les propositions.

Lire la suite

Rayons les villes ou comment faire des compromis

En revenant de la Côte-Nord en août dernier, j’ai eu la fabuleuse idée d’arrêter à Québec. La ville. Encore.

Je me disais : « Nous y avons été plus qu’une semaine et nous n’avons même pas mis les pieds proches du Château Frontenac! » Il fallait que je fasse quelque chose pour réparer ce manquement à ma tâche.  J’ai même trouvé deux sorties pour motiver mes troupes : une rencontre avec une famille partant en bateau et un spectacle de cirque… gratuit en plus! De quoi satisfaire toute ma bande que je me disais. Pour moi, même si je voyais le Vieux-Québec que brièvement, j’allais pouvoir faire un crochet sur ma liste de choses à montrer aux enfants pour qu’ils soient plus cultivés.

Lire la suite

La non-rentrée (prise 2)

Facebook est rempli de photos de la rentrée. C’est beau de les voir ces enfants que je regarde aller (la plupart par des photos sur internet 😉 ) depuis qu’ils sont bébés. Des enfants tout sourire avec leur nouvelle coupe de cheveux, nouveau sac trop gros pour leurs petites épaules, nouveaux souliers. « Le petit dernier commence la maternelle : je n’ai plus de bébé!! »

J’aurais pu écrire la même chose : Charlotte commencerait aussi son cheminement « normal » scolaire… mais nous avons choisi autre chose pour nos cocos. Pour la deuxième année consécutive, c’était la non-rentrée pour eux.

Lire la suite

J’ai tué un cardinal aujourd’hui

Léo a remarqué un oiseau qui sautait de branche en branche, qui ne volait pas, proche des mangeoires ce matin. C’était un cardinal, pas celui que je connais bien qui est presque tout rouge, non, une autre sorte, le cardinal à poitrine rose. Ils sont blanc, noir et ont une poitrine que je trouve plus rouge que rose. Je les trouve très beaux et je ne les connaissais pas avant de venir ici.
DSCF0673

Nous sommes allés voir si nous pouvions l’attraper pour l’aider, lui donner à manger (c’était clairement ce qu’il voulait)… on sait jamais !

Lire la suite

À moteur! Encore pour un petit bout!

Hé oui… le choix n’a pas été facile mais nous avons bel et bien décidé de continuer à voyager avec notre motorisé pour un petit temps. Hé non… nous n’avons pas acheté de catamaran. Du moins, pas encore! Certaines ont deviné que c’était bel et bien un poisson d’avril.

Poisson d'avril!

Poisson d’avril!

(il y avait un petit indice à la toute fin d’ailleurs 😉 )

Nous y avons bien pensé quelque temps de troquer notre motorisé contre un catamaran! Pour toutes les raisons énumérées dans l’autre message-poisson-d’avril : plus d’espace de vie comparativement à une même longueur de monocoque, plus rapide, plus stable, facile à manoeuvrer en eau peu profonde. Nous sommes tombées sous le charme des avantages de ce type de bateau!

Lire la suite

À voile ou à moteur?

Voilà notre dernière folie : nous avons finalement décidé d’acheter un bateau! Un catamaran de 32′ à voile.

gemini

Ce sera notre prochaine aventure pour l’hiver prochain : croisière dans les Caraïbes.

Nous avons beaucoup à apprendre alors, on se met au boulot dès maintenant! Première étape : un petit cour sur la navigation qui est offert par un club nautique ici.

Un catamaran nous a été sérieusement suggéré puisqu’il est impossible à faire chavirer, qu’il y a plus d’espace de vie pour la même longueur qu’un mono-coque, que c’est plus rapide qu’un monocoque et qu’on peut aller dans les eaux peu profondes. Avec les enfants, ce sera génial de sauter directement du bateau pour aller rejoindre les poissons!

Lire la suite