Projet agricole?!

Je ne crois pas avoir parlé d’un détail la dernière fois que je vous ai parlé de notre retour à la terre, l’achat de notre petit bout de terre… un détail qui s’avère être capital!

Notre petit bout de paradis est zoné agricole. Les zones agricoles sont protégées au Québec. On ne peut pas y faire ce qu’on veut… la Commission de protection du territoire agricole du Québec s’en charge! CPTAQ pour les intimes…

Notre petit chalet n’est pas conforme parce qu’il n’a pas le droit de se trouver sur une terre agricole SANS projet agricole. Comme la terre que nous avons acheté n’a jamais été exploité, personne n’a eu la permission d’y construire quoi que ce soit. Pour y vivre, il faut avoir un projet agricole. Le chalet est donc illégal. Lire la suite

Retour à la terre

J’ai eu un coup de foudre. Pour une partie de notre planète. Une toute petite partie de 8.8 acres (383 328 pieds carré ou 5 terrains de football pour vous donner une idée 😉 ) avec un ruisseau, une forêt, un champ… et un tout petit chalet que j’imagine aisément devenir notre mini-maison. Un jour. Quand on voudra le rénover pour la peine.

Photo prise par l’agent immobilier. Nous sommes à la recherche d’une nouvelle caméra! Mais peu importe la caméra qui prend la photo, le ruisseau reste limpide et son son ensorcelle.

Pour l’instant, il peut nous accueillir pour écouter le ruisseau murmurer, les oiseaux chanter et simplement passer du bon temps autour du feu. Et oui, nous faisons une petite attisée à tous les jours même en ce début de mois de juin … c’est pas chaud chaud dans notre forêt. Lire la suite

So tired of this shit!

On a devancé notre retour de 2 mois.
J’avais déjà la tête au Québec, les enfants et Alex avaient envie de se poser aussi. J’ai inscrit les enfants dans des écoles qui nous semblent intéressantes et je regarde les maisons à vendre. Alex nous choisit une auto à distance. Les enfants rêvent à notre maison sur roues puisqu’il y a leurs fameux blocs Légo.

Puerto Viejo de Talamanca, où nous sommes en ce moment.

Ouais. On est tannés d’être toujours en vacances. 😉
Ça vous surprend? Peut-être pas si vous suivez notre blog depuis longtemps. Pour notre bilan d’un an de voyage, nous avions déjà eu la réflexion qu’il nous fallait un but à long terme pour continuer à voyager. Une mission! Nous voulions bâtir quelque chose, nous impliquer dans un projet. Ce désir est encore plus vif aujourd’hui. Et malgré plusieurs idées et plusieurs essais (serait-ce de voyager à la voile? serait-ce de bénévoler sur une ferme? serait-ce de faire du home-sitting?…), nous n’avons pas trouvé notre compte au Panama et au Costa Rica non plus. Lire la suite

Repose en paix

Ma mère, Johanne, qui nous aimait mon frère et moi comme seule une mère le peut vraiment, s’est éteinte.

Ma mère qui ne savait plus trop quoi faire de sa vie, parce que la vie c’est long quand t’as rien à faire.

Ma mère qui remplissait mon répondeur de deux heures de messages à coup de dix minutes  (parce que c’était la limite de ma boîte vocale). 

Ma mère qui ne sortait plus de son appartement, parce que son poids et la solidité de ses jambes ne lui permettaient plus. Lire la suite

Catamaran : pendant les travaux

Ça avance bien! Nous voyons le moment de la mise à l’eau approcher. Mais notre mauvais pli de couple reste : ça prend toujours plus de temps qu’on pense, surtout quand il y a des « tant qu’à y être » qui s’ajoutent. Mais nous avons été meilleurs cette fois-ci! On apprend : il y en a eu moins des « tant qu’à y être ». La police du « faut que ça prenne le moins de temps possible », c’est à dire moi, était souvent là pour dire non.

Une tendance se dessine toutefois : chaque fois qu’Alex tente d’évaluer le temps restant, je dis au moins le double 😉
Et un autre mantra s’ajoute à ma longue liste de parole d’auto-motivation : nous sommes plus prêts du but qu’hier! Lire la suite

Catamaran : le début des travaux

Hé oui, les photos vous le prouveront, nous avons acheté un « project-boat » comme ils disent nos voisins du sud. Malgré mes craintes, mes doutes et mon envie de prendre ça relax tout en regardant un jardin tropical pousser, nous avons acheté un bateau à rénover et à améliorer.

La dinette qui se transforme aussi en lit pour nos invités 😉

Lit simple. Il y en a deux similaires : côté bâbord, côté tribord.

La cuisine, nos armoires de cuisine, petit comptoir. On voit le lit simple côté tribord derrière et la dinette sur le côté gauche de la photo.

Un des lits « doubles » : il y en a aussi deux similaires.

Il est un peu beaucoup plus à l’état projet que je ne l’aurais souhaité mais bon… un pas à la fois, nous réussirons.

Hé non, je ne suis pas toujours zen et positive dans ce projet.
Particulièrement une certaine période du mois où mes hormones ne m’aident pas à voir la vie en rose. Que mon ordi vient de briser. Qu’une fille à qui nous avons rendu un service me donne de la ma*** sur Facebook. Qu’il faut occuper deux enfants plein d’énergie dans une cour à bateau (ou Boat Yard comme nous l’appelons le plus souvent dans notre franglais quotidien).  Que je me rends compte que les traces de moisissure ont réussi à passer à travers mon nettoyage + les couches de peinture. Que je me cogne la tête pour la Xe fois sur le plafond trop bas. Lire la suite

Un an!

Un anniversaire déjà : il y a un an, nous fermions la porte de notre maison pour la dernière fois. Nous devenions nomades.

Douze mois dans une vie, ce n’est pas si long (surtout quand tu approches de la quarantaine 😉 ) mais il nous semble, à tous les membres de notre famille, que nous avons ce mode de vie depuis des lustres! Le temps s’allonge quand on prend le temps (j’en parlais ici dans mon texte sur TaTribu.com).

J’ai commencé à réfléchir à ce texte que je voulais écrire sur notre dernière année. Je cherchais une conclusion, faire une sorte de bilan,…
J’ai pensé vous offrir le détail de notre année en chiffres : nous avons roulé XXXXX kilomètres, parcouru XX états, dépensé XXXXX dollars, perdu X dents, utilisé X litres d’eau, visité XX parcs d’état, occasionné X tonnes de gaz carbonique, acheté X crédit de carbone pour compenser, vidé XX fois les réservoirs d’eaux sales, ramassé XX crottes de notre nouveau chien,… mais je ne suis pas assez bien organisée pour tenir des statistiques aussi rigoureuses.  😉 Lire la suite

Empowerment ou sortir de sa zone de confort

Ce mois-ci, j’ai relevé certains défis… parfois un peu malgré moi 😉
Je suis sortie de ma zone de confort.
J’ai eu envie de dire un peu plus souvent : « OUI! ».  Je ne suis pas experte mais oui, je veux essayer. Ce ne sera pas parfait mais oui, je veux essayer. Me débrouiller plus par moi-même. Empowerment.

Nous sommes souvent notre plus grand ennemi qui nous auto-critique sans cesse, nous bloque, nous empêche d’essayer autre chose ou de voir plus loin. S’il y a une chose que j’aimerais que mes enfants intègrent pleinement, c’est quand on veut, on peut! Et aussi « Rien n’est impossible à ceux qui tentent » (A. Le Grand) ! Lire la suite

Le départ approche

Quand tu achètes un carton d’oeufs et que la date de péremption étampée sur chacun des oeufs en rose est après la date prévue de ton départ, c’est qu’il s’en vient vite, le départ.

Date prévue : 1er novembre 2016.
Dans 33 jours très exactement au moment d’écrire ces lignes (regardez le décompte dans la colonne de droite!)

Date de retour : 30 juin 2018.
Oui, 2018. Au risque d’en faire sursauter (ou pleurer) quelques-uns (quelques-unes, plutôt).

Entre les deux, on ne sait pas exactement encore. Aucune réservation, aucun itinéraire fixé d’avance. Des envies, des plans de fous comme de traverser la frontière avec plusieurs familles, mais rien de définitif. Se laisser guider par nos humeurs, les commentaires des gens rencontrés, les propositions.
Lire la suite

Rayons les villes ou comment faire des compromis

En revenant de la Côte-Nord en août dernier, j’ai eu la fabuleuse idée d’arrêter à Québec. La ville. Encore.

Je me disais : « Nous y avons été plus qu’une semaine et nous n’avons même pas mis les pieds proches du Château Frontenac! » Il fallait que je fasse quelque chose pour réparer ce manquement à ma tâche.  J’ai même trouvé deux sorties pour motiver mes troupes : une rencontre avec une famille partant en bateau et un spectacle de cirque… gratuit en plus! De quoi satisfaire toute ma bande que je me disais. Pour moi, même si je voyais le Vieux-Québec que brièvement, j’allais pouvoir faire un crochet sur ma liste de choses à montrer aux enfants pour qu’ils soient plus cultivés. Lire la suite