Budget au Québec

Avant de mettre le bateau à l’eau (ça s’en vient, ça s’en vient! plus de nouvelles à ce sujet très bientôt!), je me dis qu’il faudrait bien que je finalise certains dossiers! Alors voilà un petit topo rapide de ce que notre séjour nomade de 6 mois au Québec nous a coûté.

Un petit résumé de nos 6 mois en sol québécois : nous avons été 1 mois home-sitters dans la région du Centre-du-Québec (où j’ai aussi pu visiter l’hôpital de Trois-Rivières), nous nous sommes promenés en Estrie, en Mauricie, dans les Laurentides, à Québec et jusqu’aux Escoumins, nous avons fait plusieurs séjours à Montréal pour voir notre monde mais aussi pour des histoires de rendez-vous médicaux (vaccins, suivis, podiatre pour moi, etc etc.), deux jours au Zoo de Granby (une promesse aux enfants et une sortie avec grand-maman!) et un petit tour en sol américain pour visiter une famille présentement en bateau! Le bilan de notre séjour est ici! Lire la suite

6 mois au Québec : le bilan

Nous devions rester six mois au Québec cette année afin de conserver les droits à l’assurance maladie du Québec. Exigence de la RAMQ.

Six mois, ça peut paraître long et court à la fois.

Trop court pour voir toutes les personnes que je souhaitais voir.
Trop court pour visiter tous les coins du Québec.

Trop long parce que nous sommes arrivés au tout début du mois de mai et il faisait froid et gris… nous partons au tout début du mois de novembre et il fait froid et gris. En motorisé, ce n’est pas super génial. Mais, nous gardons le sourire 😉
Nous avons été choyé par un beau mois d’octobre alors je ne me plains pas mais nous avons tout de même (encore plus) réalisé que la belle saison est bien courte au Québec. Lire la suite

Thalasso au Lac Champlain

Nos deux jours au zoo de Granby ont été entrecoupés d’une visite au Lac Champlain côté New York (l’état). Nous y avons visité une belle famille partant bientôt au Bahamas dans leur voilier Thalasso! Nous avons aussi fait la rencontre d’une famille l’ayant fait dans leur voilier Rio : ils sont revenus il y a un an et aimerait bien repartir en VR cette fois-ci… disons que nous avions mutuellement des discussions à partager.

Quelles belles rencontres!
Discuter de la Intracoastal Waterway sur laquelle, à partir du Fleuve St-Laurent, nous pouvons descendre jusque dans les Bahamas avec quelques sorties en mer seulement : une descente par les rivières dans les terres, des écluses, des ponts-levis! Discuter des Bahamas où la vie n’est pas si chère si tu restes en marge du circuit touristique et que tu sais pêcher tes propres poissons. Les enfants sur le Rio disaient en avoir eu parfois assez de manger des langoustes, imaginez-vous! Lire la suite

Zoo de Granby : plaisirs et déceptions

Après la visite manquée de la ville de Québec, nous nous sommes dirigés chez mère, qui était en vacances, pour passer du bon temps en sa compagnie! Ce qui est dommage quand on va chez elle, c’est que j’en profite toujours pour faire du lavage… et elle en profite toujours pour m’aider. Elle est plus rapide que moi à se mettre sur le pliage et drôlement plus efficace aussi! Merci maman! Mais tu sais… tu peux prendre ça relax aussi…

Donc, pour ne pas trop l’épuiser avec nos projets couture et notre lavage-ménage, nous avons dû la traîner hors de chez elle pour la voir ailleurs et n’avoir que du plaisir, pas de tâches à accomplir pour une fois. Nous n’avons pas eu à lui tordre le bras, rassurez-vous : c’est aussi elle qui voulait faire une sortie amusante avec nous. 😉 Lire la suite

Rayons les villes ou comment faire des compromis

En revenant de la Côte-Nord en août dernier, j’ai eu la fabuleuse idée d’arrêter à Québec. La ville. Encore.

Je me disais : « Nous y avons été plus qu’une semaine et nous n’avons même pas mis les pieds proches du Château Frontenac! » Il fallait que je fasse quelque chose pour réparer ce manquement à ma tâche.  J’ai même trouvé deux sorties pour motiver mes troupes : une rencontre avec une famille partant en bateau et un spectacle de cirque… gratuit en plus! De quoi satisfaire toute ma bande que je me disais. Pour moi, même si je voyais le Vieux-Québec que brièvement, j’allais pouvoir faire un crochet sur ma liste de choses à montrer aux enfants pour qu’ils soient plus cultivés. Lire la suite

Entre Baie-St-Paul et Les Escoumins

Nous avons séjourné 2 semaines le long du fleuve St-Laurent entre Baie-St-Paul, en Charlevoix, jusqu’au village Les Escoumins, Haute-Côte-Nord.

La découverte du fleuve et de son immensité pour les enfants. Pour eux, natifs de Montréal, et même pour mon chum, le fleuve, c’était l’eau sale qu’on voit quand on passe par-dessus le pont pour aller voir grand-maman. J’ai veillé à remettre les pendules à l’heure.

Nous avons bien profité du fleuve à marée basse à Baie-St-Paul, l’eau se retire sur une bonne distance! C’est magnifique et c’est, surtout, le royaume des chemins d’eau pour Léo qui s’amuse sans fin à faire des ponts, détourner l’eau de son lit temporaire, faire des écluses et des petits bassins. Lire la suite

Québec City

Durant notre séjour nomade au Québec, nous n’avons pas d’itinéraire fixe, ni vraiment de plan. Seulement quelques dates pour des rendez-vous et rencontres prévus ici et là durant les six mois que nous passons ici. Une de ces dates importantes étaient une rencontre avec 4 familles intéressées à se rendre au Mexique en petite caravane l’hiver prochain. Se suivre pour se sentir plus en sécurité mais aussi pour avoir des amis avec nous! Nous l’avons constaté durant notre hiver en Floride, les enfants veulent avoir d’autres enfants autour. L’idée nous est donc venue de nous regrouper en petite communauté. Lire la suite

Avoir du monde autour

Nous trouvons parfois difficile de voyager. Nos repères physiques changent à tout bout de champ. Il faut s’habituer à un tas de nouveautés en passant par la façon de conduire jusqu’au goût du fromage. En voyageant, on s’aperçoit que notre capacité d’adaptation est élastique. Ça s’allonge, ça pète, ça revient.

L’adaptation qui est souvent la plus difficile, c’est la communauté. Ou plutôt, le manque de communauté. Nos repères sociaux. Nos amis. Notre famille élargie. En voyage, tu es de passage, la communauté reste toute relative quand tu restes 2 semaines, ou même moins, à un endroit. On se fait parfois des contacts rapidement! Une rencontre fortuite se transforme en amitié qui se prolonge à travers le temps. Mais… pas toujours. Puis les enfants sont clairement en manque d’amis de leur âge… les familles sont rares dans les campings en pleine année scolaire. Lire la suite

Les joies de Montréal

Nous sommes passés par Montréal 5 jours pour des rendez-vous médicaux, un mariage, des soupers avec des amis (on n’a jamais assez de temps pour ça!!), une fête de finissants du CPE (Charlotte a officiellement terminé le CPE 😉 )  et y faire du vélo.

C’est chez une amie, heureuse propriétaire d’une maison dans Rosemont avec cour, mais sans voiture, que notre gros motorisé a été accueilli! Il la remplissait sa cour!

Dans la cour de Sandrine et Grégory

Dans la cour de Sandrine et Grégory

Elle et son chum ont été assez charmants pour accepter la demande d’Alex de garder les enfants une partie de l’après-midi + un souper + une soirée + une nuit + un matin débuté trop tôt. 5h30, c’est tôt même pour moi alors imaginez pour un couple sans enfant mais qui veut en avoir… J’ai vérifié, le projet bébé tient encore la route malgré nos deux lèves-tôt. Fiou! Lire la suite