Indiantown

Après l’écluse, c’est une paisible petite rivière qui nous accueille vers Indiantown Marina. Bordée de champs, d’arbres et sûrement pleine d’alligators que je cherche sans cesse des yeux. J’en verrai finalement un qui se tient près d’un pont. Ça ressemble à un bout de bois qui flotte en fait… mais il bouge alors je tire la conclusion qui convient! Ils sont donc bel et bien là. Pas de saucette pour nous par ici!

St. Lucie River

Les ponts s’ouvrent à notre demande ou sont assez hauts pour notre mat! Yé! Pas trop de ralentissement dû à un horaire autre que le nôtre et la vitesse de notre bateau. Lire la suite

L’intracostal

Après la traversée quelque peu raccourcie du Gulf Stream, nous sommes arrivés dans l’opulente Fort Lauderdale. C’est fou la richesse que nous avons croisé là-bas. Ça faisait mal aux yeux (cent fois plus que l’eau brune, c’est tout dire 😉 ). J’ai encore peine à croire que des gens dépensent des millions de dollars pour des maisons tellement luxueuses que ça en devient ridicule (Six ventilateurs extérieurs (!!) au plafond d’une galerie! Quatre statues grecques dans une cour! Une piscine avec des jets comme dans les fontaines!). Puisque nous parcourions Fort Lauderdale grâce à ses canaux et à l’Intracostal Waterway (ICW), ces maisons ont bien sûr un quai à l’arrière pour leur yatch tellement luxueux que ça en devient ridicule (Une plateforme d’hélicoptère sur le dessus! Une glissade d’eau! Plus de DIX cannes à pêche, plaquées or en plus (sans blague!). Un salon dans la coque d’un méga yatch avec un écran géant pour les divertir quand l’eau ne suffit plus.). Lire la suite

Tout un cadeau!

Lors de nos dernières journées à Padre Island avec toutes les familles québécoises, nous avons décidé de ne pas les suivre au Mexique. Nous hésitions depuis un bon moment! Ho la la que j’ai découvert qu’avoir une multitude de choix ne m’aide pas du tout à être zen! J’aime savoir où je m’en vais, j’aime m’informer avant d’y aller et j’aime garder le focus. Alors, notre indécision m’a fait « rusher » jusqu’à la dernière minute.

Alors voilà, nous ne sommes pas partis au Mexique. Un autre projet nous appelait. J’ai retourné la question dans tous les sens, j’ai fait la liste des plus et des moins. Alex était ferme sur un point : j’avais des étoiles dans les yeux quand je parlais de partir en voilier. Lire la suite

Budget, 5 mois en Floride

Voulant rester nomades longtemps et, idéalement, sans travailler (le plus longtemps possible 😉 ), nous nous accordons un petit budget par mois. Nous n’avons pas nécessairement de maximum mensuel mais nous faisons attention à nos dépenses. L’argent peut se rendre loin quand on fait attention à ce qu’on consomme : réduire, réparer, réutiliser, recycler, réinventer! Faire les choses nous-mêmes, diminuer notre consommation de viande et de fromage (le deuxième étant plus un défi que la première), profiter des activités gratuites,… Lire la suite

Nos coups de coeur en Floride

Vous voulez un voyage de découvertes? Avec une faune et une flore quasi tropicale à distance de conduite du Québec. Avec plages, coquillages, palmiers et sable doux. Avec eau limpide et poissons colorés à portée de main. La Floride, c’est tout ça et plus encore. Pas uniquement les parcs d’attraction grandioses et faisant littéralement exploser le budget voyage familial.

C’est en Floride que nous avons faits nos armes pour nos premiers 5 mois de vie nomade, nous en avons fait le tour : constatez-le par vous-mêmes sur notre itinéraire. Nous n’avons pas tout vu pour autant : la Floride, c’est grand. Plus de trois fois la superficie du Costa Rica. Les routes sont plus praticables par contre, faire le tour de la Floride, c’est probablement moins d’heures de route que faire le tour du Costa Rica! Lire la suite

Le retour de la Floride (26 au 30 avril)

Après une avant-midi complète à la plage et quelques préparatifs avant-départ, nous sommes partis le 26 avril de Jetty Park.

Nous avons dit au revoir aux pélicans et aux mockingbirds (oiseau moqueur), cet oiseau vu et entendu, surtout, pour la première fois à Jetty Park qui imite le chant de d’autres oiseaux et les chante les uns après les autres dans une suite improbable. Au revoir les dauphins qui sautent dans notre cours avant. Nous en avons vu un sauter de tout son long devant un bateau de croisière! Nous penserons à toi petit dauphin quand on s’ennuiera de la mer. Lire la suite

La petite dernière à Jetty Park (du 18 au 26 avril)

On s’est gâté pour notre dernière semaine en Floride : une semaine à la plage du côté Atlantique.

09-DSCF0549

Il faisait beau, la mer était chaude. Yé! 73-74 degrés Fahrenheit je dirais, ça aurait pu être encore mieux à 80 bien sûr mais, en comparant au Golfe du Mexique qui était plutôt dans les 60, ça nous allait très bien! On ne mettait même pas nos wetsuits à tout coup.

Même Charlotte en a drôlement profité cette fois-ci! Elle est venue dans les vagues avec nous. Elle a pris des bouillons mais voulait y retourner! Oui oui! Tout un changement. Lire la suite

St-Andrews et Silver Springs (du 10 au 17 avril)

Nous partons d’une belle place sur le Golfe du Mexique, St-Joseph Peninsula, pour aller rejoindre une autre belle place sur le Golfe du Mexique! St-Andrews State Park.

12 avr. 2016 09-53

En plus, notre ami David nous y attend! Un ami de longue date qui est déménagé au Tennessee il y a deux ans… faut croire qu’on n’entretient pas tellement bien nos amitiés puisque nous n’étions même pas au courant! De belles retrouvailles et de bien belles discussions. Je me suis retrouvée en terrain de déjà vu en entendant 2 ingénieurs parler de projets techniques mais ça, je m’y attendais. 😉 Lire la suite

Péninsule St-Joseph (du 3 au 10 avril)

Le golfe du Mexique a belle réputation avec plusieurs plages de sable blanc, une eau calme et limpide. Charlotte avait bien hâte de pouvoir nager dans la mer avec ses flotteurs! Elle n’aime pas tellement les vagues, elle est plutôt du type eau calme et limpide. Les sources : parfaites pour elle. Mais Léo lui, était bien déçu de savoir que les vagues ne le transporteraient probablement pas sur son bodysurf! Dur dur de satisfaire les deux. Moi, pour tout vous dire, je n’avais pas espoir qu’ils réussissent à entrer dans une eau aussi froide que 62F alors, dans ma tête, le débat vague-pas-vague n’avait pas lieu d’être. Lire la suite

Autonomie : 5 jours et 5 nuits (du 29 mars au 3 avril)

En quittant le camping de Stephen Foster, nous n’avions ni réservation ni plan très clair de ce que nous voulions faire. Nous nous sommes même questionnés à savoir si nous retournions à une ferme pour 3-4 jours… je les ai contacté mais non, ils n’acceptaient des gens que s’ils restaient 3 semaines. « Ah non, désolée, le printemps nous attend au Québec. » Et puis, pour tout vous dire, j’avais bien envie de retrouver une vie de famille alors ça faisait mon affaire 😉 Lire la suite