Désert du sud de la Californie

La Californie n’est pas que plages, San Francisco et arbres géants 😛
Seize climats différents s’y côtoient selon l’USDA.  Dix selon la classification de Köppen. On a le choix, donc! Du ski à l’océan en 2 heures de route! Un océan trop froid pour s’y baigner sans un « dry suit » par contre. 

C’est dans la zone rouge « Hot desert » que nous avons passé nos vingt premiers jours dans cet état! Dans le désert du Colorado pour être plus exacte qui n’a rien à voir avec l’état du même nom, qui doit probablement son appellation au fleuve Colorado qui passe dans cette région.

Après Yuma en Arizona qui est aussi en plein désert, ça ne fait pas tellement changement, me direz-vous. Détrompez-vous! on a appris à apprécier les spécificités de chaque désert où l’on se trouve. Les cactus, arbres et plantes changent d’un endroit à l’autre. Les types de sol aussi : certains n’ont que du sable, d’autres que des roches de différents types, d’autres un mélange des deux.

Ogilby Road, Winterhaven, BLM

À Ogilby, un terrain gouvernemental (BLM) où le camping est permis gratuitement, c’est le paradis pour les 4 roues! Heureusement, c’était tout de même très tranquille, pas trop bruyant malgré que la plupart des campeurs à cet endroit avait des véhicules tout terrains. Nos amis québécois Michel et Anny ont amené Léo faire une balade!

Les belles couleurs du soleil couchant avec les Cargo Muchacho Mountains au loin, là où plusieurs ont cherché de l’or pendant la ruée vers l’or des années 1850.

Y’a pas à dire, c’est sec! Le peu de végétation qui pousse là a la vie dure!

Ocotillo : ces bouts de bois qui ont l’air morts quand ils n’ont pas de feuilles. Il a plu quelques jours avant notre arrivée alors les voilà en fleurs! Quel beau spectacle. Beaucoup de colibris les ont trouvé aussi. Ils devaient en fait attendre la floraison avec impatience.

Après quelques jours à nous reposer au BLM à Ogilby, on repart sur la route vers un camping réservé pour Noël!

Sur la route à Algodones Dunes

Du sable à perte de vue!! Et un autre paradis pour les 4 roues qui étaient en trèèèèèès grand nombre à camper dans les différents BLM tout près des dunes pour le Nouvel An. Malgré que nous n’avons pas de véhicule tout terrain, nos jambes font très bien la job pour parcourir les dunes et avoir du fun!

On se sent petit dans une telle immensité.

Ça l’air de rien mais c’était haut!

Un fun fou à creuser!

Holtville

Une oasis en plein désert. Avec une source chaude. On en a profité un peu 🙂

À un BLM près de Holtville.

Une ancienne mer. Le sel reste à la surface.

Salle de classe avec vue.

Sans fin les trous.

Un kiss-my-ass bug! Mais non, c’est un desert stink bug… il se cache la tête dans le sable pour avoir plus de chances que son produit qui pue nous touche puisqu’il sort de son derrière.

Carrizo Badlands Overlook

Toujours sur la route vers notre camping pour Noël, on fait la plus belle découverte faite par hasard durant ce voyage!

Un endroit choisi par hasard sur la carte, sans trop savoir. Arrivée en pleine nuit. Finalement un des plus beaux endroits où nous avons dormi!  Toute une surprise quand on s’est réveillé le matin. J’aime avoir l’horizon dans ma fenêtre de cuisine.

Balade dans le Canyon Sin Nombre. Original comme nom… 😉 Canyon Sans Nom.  

Jumping Cholla. Tenez-vous loin! Il saute sur vous! Non… rien de magique. Mais les petits rameaux du bout sont vites à s’accrocher après nous dès qu’il y a un frottement. Et ça fait mal ça l’air! On se croise les doigts : personne n’en a fait l’expérience chez nous, même pas notre chien, on fait bien attention de la tenir en laisse dans ces endroits!

Un autre type de cactus! Moins menaçant…

On apprend sur la géologie en même temps. Quartz rose.

De l’horizon!

Agua Caliente County Park – Pour Noël

Piscines chauffées par géothermie et à l’eau thermale. Ça sonnait bien comme endroit où passer Noël! Finalement, on apprend que les enfants ne peuvent pas venir dans la piscine la plus chaude et, à part la journée de notre arrivée où cette photo a été prise, il a fait trop froid pour qu’on puisse profiter des autres! Pas grave… les cadeaux de Noël sont venus à la rescousse.

Aucune onde cellulaire ne se rend par là. On a bien essayé par tous les moyens de contacter nos proches pour leur souhaiter un Joyeux Noël mais même cette antiquité ne semblait pas fonctionner!

Une autre plante digne du Lorax! Comme ils sentaient bons ces pompons en plus!!

Une éclaircie au camping! C’était bien joli même avec la pluie.

Le camping est situé dans le parc d’état Anza Borrego Desert, le plus grand parc d’état de la Californie. Très peu peuplé comme coin…

Léo a trouvé le bon spot pour méditer!

Ocotillo Express Wind Farm

On revient sur nos pas un peu. On passe par la ferme d’éolienne et on décide d’y passer une nuit pour les voir de plus près le lendemain matin.

De retour sur la route. On revient un peu sur nos pas dans le champ d’éoliennes : Ocotillo Express Wind Farm.

Balade pour aller voir les géantes. Comme partout il y a des mécontents, on a vu des affiches dénonçant les éoliennes, l’équivalent de notre « pas dans ma cour » : « Save Our Desert! No Wind Turbines! ». Je leur accorde que ça change le paysage. De mon côté, je trouve ça plus joli, ça ajoute un air de Don Quichotte au désert. Et puis il reste que c’est plus écologique que des centrales au charbon.

C’est vraiment immense. Et le son! Wahou! impressionnant quand la pale redescend. OUUUUSSSCH! Ça fait même un peu peur.

Ogilby Road, Winterhaven, BLM
Finalement, pour le nouvel An, on retourne sur nos pas!
On décide que ça nous tente d’être tranquillos dans un BLM pour ce qui reste du temps des Fêtes. Nous remettre d’un rhume qui a vilainement attaqué toute la famille (encore!). Passer un peu de temps avec nos amis Anny et Michel. Anny est une Ducharme, comme moi! Aucun lien de parenté à ce qu’on sache… 😉

De retour à Ogilby !

On the road again…

Puis, le 8 janvier, de retour sur la route pour rejoindre San Diego. Même s’il est vrai que les endroits dans le désert sont différents d’un à l’autre, on a envie de changement un peu. Alors, allons sur la Côte! En route, on croise souvent des montagnes de roches comme celle-ci. C’est étrange… comme si elles n’avaient pas d’affaire là. Un glacier les a sûrement transportées ici il y a des millions d’années!

À suivre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *