Autres informations – 2e partie

Certaines questions m’ont été posées, d’autres sont restées en suspens… Alors voilà les réponses à celles-ci qui serviront peut-être aux trois familles qui viendront 🙂

Recharge du cellulaire

J’utilise Movistar ici et c’est donc la seule compagnie dont je connais le fonctionnement mais je sais que certains dans le petit village utilisent Claro et Kolbi, deux autres compagnies. Movistar a ses défauts, par exemple, leur réseau ne fonctionne pas à Playa Pavones ou Punta Blanco tandis que les deux autres, oui. Si vous avez deux cellulaires, ça pourrait être une bonne idée d’avoir deux SIM différentes.

Avec Movistar, le réseau a été plutôt fiable pour nous ici sur le domaine. Et, à part les jours de grands vents et pluies où tous les réseaux n’ont pas fonctionné pendant plusieurs heures, nous n’avons pas eu de problème jusqu’à présent.

Il faut acheter une carte SIM et l’activer comme je le disais ici.

Ensuite, vous devez ajouter des fonds à votre numéro. J’utilise l’application My Movistar que vous pouvez peut-être déjà télécharger avant de partir! En faisant une recherche dans Google Play ou App Store avec My Movistar Costa Rica, vous devriez trouver la bonne.

Une fois votre carte SIM activée, vous pourrez vous enregistrer sur l’application. Je ne me souviens plus très bien comment j’ai dû faire. Soit j’ai dû m’enregistrer en premier sur leur site web avec le numéro de téléphone, soit directement sur l’application, je n’en suis pas sûre mais c’était assez simple.

Dans l’application, vous avez différentes options. Je ne connais pas votre connaissance de l’espagnol alors voici un résumé :

1. Recargas y pagos – Recarga en linea: pour ajouter des sous avec votre carte de crédit. (Il y a aussi cette option en ligne sur le site web de Movistar mais ça ne fonctionne pas avec notre carte de crédit, ils disent ne pas accepter les cartes « internationales » tandis que ça fonctionne avec l’application. Mais attention! Ils ont mis un nombre maximal de transactions par jour et par mois avec une même carte. J’ai donc dû utiliser nos deux cartes de crédit pour pouvoir ajouter des fonds au moment où j’en avais besoin.)

2. Comprar paquetes : pour acheter des données ou des minutes cellulaires. Nous utilisons le forfait de 2gig à 6500 colones (13$US), il est valide un mois mais on le recharge au besoin.

3. Mis consumes : pour voir notre consommation de données (ou minutes ou SMS). Attention! Quand vos données sont terminées, votre cellulaire n’indiquera pas qu’il n’y a plus de données mais il prend plutôt tout le solde restant à votre compte et les données coûtent cher à ce moment-là alors, vérifier votre consommation! Nous nous sommes faits prendre plus d’une fois en se retrouvant avec un solde de zéro sans le savoir alors vaut mieux être averti. Comme solution, je ne mets que le montant nécessaire pour acheter le forfait voulu.

Pour acheter des forfaits après avoir mis des fonds sur votre compte, vous pouvez aussi utiliser directement votre téléphone et signalant le numéro : *123#. Et vous aurez des options pour l’achat du forfait voulu. Faites l’option 2-Compra de Paquetes. Puis 3. Internet Smartphone. Vous pouvez ensuite choisir entre différents forfaits :
Heure, 80colones, Jour 289c., Nocturne illimité 500c., (option 5 pour faire suivant), Semaine 550mb 2000c., Mois 2Gb 6500c.
Après avoir choisi votre option, vous devrez choisir l’option pour confirmer et c’est tout!

Autre codes intéressant à connaître :
*650# pour connaitre le solde de votre compte.
*686# pour connaitre votre numéro de téléphone si vous avez une perte de mémoire.

Une bonne idée avant de venir :
Télécharger l’application WhatsApp si ce n’est pas déjà fait! Tout le monde l’utilise ici pour les appels ou la messagerie texte.  Movistar offre même des données gratuites pour son utilisation.

Sécurité

Selon les propriétaires, il faut toujours barrer derrière nous. En prenant ces précautions, je crois que nos biens sont en sécurité dans nos chambres respectives.
Il n’y a pas de coffre fort mais les chambres se verrouillent, même la salle de bain se verrouillent à clé.
Nous nous sommes toujours sentis en sécurité ici. Les gens sont gentils et tout le monde se connait.

Quoi apporter

– Bottes : nous avons eu un problème avec la tondeuse et il n’y a rien qui dit que le problème ne reviendra pas donc le gazon ne sera pas nécessairement toujours très court. Nous vous conseillons d’apporter des bottes de pluie ou des souliers fermés pour pouvoir vous promener en toute sécurité sur le terrain. Nous avons vu un serpent (pas dangereux toutefois) et quelques grosses araignées sur le terrain. Il y a aussi beaucoup de fourmis rouges (Fire Ants) qui piquent. Il y a des bottes de pluie à vendre dans la région à 12-14$ la paire pour adulte et 6-8$ pour enfant, si ma mémoire est bonne.

– Filets : il y a des filets au-dessus du lit dans quelques chambres mais un filet à trous plus ou moins grossiers. Rien à voir avec les filets vendus dans les magasins de voyage enduits de perméthrine. À vous de voir si vous préférez apporter les vôtres. Présentement, au plus gros de la saison de la pluie, il y a pas mal de moustiques. Et des petits qui réussissent parfois à passer par les trous.

– Multiprise avec protection de surtension : il y a souvent des pannes (du moins pendant la saison des pluies) et le système électrique ici n’est pas vraiment bien conçu alors je vous conseille de débrancher tous vos appareils électroniques lorsqu’il y a des éclairs ET d’avoir une multiprise avec protection pour y brancher tous vos appareils, comme ça, s’il y a un problème et qu’ils sont branchés, ils ont de meilleures chances de survivre!

– Draps et couvertures : la plupart des draps sont de format king et les lits sont doubles alors si vous préférez des draps qui ne sortent pas du matelas à tout moment, vous pouvez peut-être prévoir en apporter. Il n’y a pas de drap format jumeau (simple ou twin) mais ça, c’est seulement la famille de Mélanie qui en aura besoin d’un! 😉
Aussi, les enfants ont parfois le besoin d’une couverture plus chaude. Les nôtres s’enroulent parfois dedans ce que nous, adultes, ne comprenons pas toujours avec la chaleur qu’il fait 😉 Mais c’est vrai qu’avec le ventilateur toujours en marche et la pluie qui tombe parfois assez fort durant la saison des pluies (qui sera terminée lorsque vous serez là, selon les prévisions), les nuits sont parfois plus fraiches qu’on s’imaginait.
Donc, si jamais vos enfants sont, ou vous êtes, du type frileux, il n’y a pas d’autres couvertures plus chaudes ici, seulement des draps, alors vous pourriez en apporter.

Nourriture

Épicerie
Vous n’aurez aucune difficulté à trouver des oeufs, du riz, des fèves noires, de la farine dans les deux petites épiceries à deux minutes à pied.
Il y a aussi du savon, du papier de toilette, de la viande, de la pâte de tomates, certains types de pain, quelques fruits et légumes, de l’huile de palme, de la crème sûre, des gâteries congelés, des chips,…
Il y a même du beurre d’arachides si ça ne vous dérange pas de payer 7$ pour un pot de 250g 😉

C’est probablement un peu moins cher dans une grande ville si vous y allez mais ça ne vaut pas nécessairement le coup de payer 50$ de taxi pour vous y rendre à moins que vous ayez absolument besoin de quelque chose introuvable dans le coin.

Lorsque vous arriverez de San José, je vous conseille d’arrêter en route pour faire une grosse épicerie. Nous nous étions arrêtés à Rio Claro de Golfito (il y a Rio Claro de Pavones près d’ici où il y a 3 épiceries mais pas de la même grandeur ni la même sélection!).

Fruits et légumes
Il y a deux camions de fruits et légumes qui passent le samedi dont un à qui nous devons écrire notre commande à l’avance (le jeudi) qui peut nous apporter, en plus des fruits et légumes, du fromage et du poulet.
Les produits vendus sont un peu plus chers qu’à l’épicerie mais, à notre avis, vaut mieux ça que de perdre une bonne partie de la journée dans un taxi qui coûte de toute façon des sous lui aussi.

Frigo/congélo
Si vous êtes mangeurs de viande et que vous voulez faire une réserve dans l’épicerie où vous vous arrêterez en arrivant, nous pourrons partir le gros congélateur que nous n’utilisons pas pour l’instant.
(Pour votre information, nous n’avons rien contre la viande. Je dirais que nous sommes à 80% végétariens. Ce sont en général les enfants qui réclament de la viande. Les chiens ne s’en plaignent pas.  😉 )

Directions pour venir

Les gens du coin connaissent le domaine ici comme « El Fogon de Dona Ines », c’était un restaurant avant avec cabines à louer. Nous sommes dans le village de Cocal Amarillo, 15 minutes avant Playa Pavones. Si votre chauffeur de taxi connaît bien le coin, ça devrait aller avec ces informations!

En espagnol :
« El Fogon de Dona Ines » a Cocal Amarillo, 15 minutos antes de Playa Pavones.

Vous pouvez aussi mentionner la « tienda de Pelé » qui est une des petites épiceries du coin. Ce n’est pas loin de là. Leila ou Pelé, qui seront sûrement à la caisse, pourront aider le chauffeur à trouver la bonne place.

Voici des informations supplémentaires pour quand vous serez plus près du but (en arrivant près de Conte, par exemple), surtout si le chauffeur n’est pas quelqu’un du coin!

Prendre le chemin vers Pavones (pas celui vers Zancudo). Puis, en descendant la côte de « Pilon », il y aura la Ferreteria Cocal (une quincaillerie fermée) sur ta gauche. 500 mètres plus loin sur ta droite, un petit chemin avec un panneau écrit « Hospedaje ». Prendre ce chemin et aller au 2e coin de rue où il y a les portes grillagées avec des dauphins, c’est ici « El Fogon de Dona Ines ». Vous êtes rendus!

En espagnol :
El camino hacia Pavones (no el de Zancudo). Luego, bajando por la cuesta de « Pilón », se encontrará la Ferreteria Cocal (cerrada) a su izquierda. A 500 metros más a su derecha, un pequeño camino con un letrero escrito « Hospedaje ». Tome este camino y vaya a la segunda esquina donde están las puertas con delfines, aquí está « El Fogon de Dona Ines ».

Le chauffeur de taxi qui nous a amené de San José à ici se rappelle sûrement du chemin! Il était aussi très sympathique. Conduisait un peu vite à mon goût par contre 😉
Il me mentionnait qu’il pourrait faire la route de nuit si ça vous convient. Il peut aussi vous prendre directement à Alajuela (la ville où se trouve l’aéroport) ce qui fait que vous n’auriez pas besoin de vous rendre à San Jose (le traffic est assez important en fin de journée, à l’heure où votre avion arrive probablement au Costa Rica). Il nous a chargé 280$ US. Ça semble cher mais c’est le meilleur prix que j’ai obtenu.
David Alvarez : (506) 8532-0821

Sinon, il y a des autobus à partir de San Jose vers Golfito et vers Paso Canoas. J’en parlais ici. Si c’est l’option retenue, vous pouvez appeler Pelé ou Betty qui offrent le service de taxi et savent où se trouve le Fogon.
Pelé : (506) 8314-8422
Betty : (506) 8366-5738

(Ces trois costariciens sont sur WhatsApp.)

Attention!
Les taxis non-officiels comme Pelé ou Betty ne peuvent pas prendre des enfants à bord sans siège d’appoint pour eux. Veuillez en prévoir si vos enfants ont moins de 12 ans. David est un taxi officiel donc ils ne sont pas nécessaires.

Déplacements dans le coin

Nous nous déplaçons le plus souvent en taxi parce qu’on n’a pas encore pris le temps de voir toutes les options en bus. Par contre, je sais, par exemple, qu’il y a un bus qui peut nous amener à Rio Claro à 12h30 à chaque jour mais il repart tout de suite vers Cocal Amarillo, ce qui fait que ça vous laisse très peu de temps pour en profiter là-bas ET revenir en bus. Il faut prendre un taxi au retour (ou s’y rendre plus tôt en taxi ou à pied et revenir en bus vers 13h).

Une idée des coûts :

Rio Claro : entre 2 000 et 4 000 colones l’aller pour un taxi. 450 colones chaque personne en bus.
Paso Canoas : entre 50 et 80 $US l’aller-retour et le taxi est en général assez flexible sur le temps qu’on passe là-bas.
Zancudo : nous n’y sommes jamais allés mais les prix que j’ai obtenu varient entre 15000 et 25000 colones, l’aller.
Golfito : je me suis fait dire que c’est environ 50 $US, l’aller.
Ferry entre Golfito et Puerto Jimenez : si vous voulez aller sur la péninsule d’Osa, c’est le meilleur moyen à partir d’ici. Le ferry coûte, selon mes informations, 2 000 colones par personne et il y a des départs 4-5 fois par jour (je me souviens de deux départs : 7h30 et 10h! Mais c’est à confirmer!)

**********

Ça fait plusieurs jours que j’écris des trucs pour tenter de penser à tout.
Ça se peut que j’en oublie mais bon, vous êtes mieux informés que nous quand nous sommes arrivés 😉

Et n’hésitez pas si vous avez des questions suite à votre lecture.

À bientôt!!
Mélissa