Domaine à partager au Costa Rica – Informations supplémentaires

Voici des informations supplémentaires pour les gens intéressés par l’offre de partage du domaine au Costa Rica!

** Plus de détails à venir : première version de ce texte que je mets en ligne pour en aider certains à prendre une décision finale avant l’achat de billets 🙂

Mais j’aurai certainement des éclairs de génie sur des trucs à ajouter ou j’aurai de si bonnes questions que ça me donnera d’autres idées!

Disponibilité

Nous irons probablement avec la formule premier arrivé, premier servi question chambre s’il y a plus d’une personne intéressée pour une période donnée.

Dès que quelqu’un me donne ses dates de voyage, appuyées par des billets d’avion : je mettrai les moments où la chambre choisie n’est pas disponible.

Le lieu!

C’est près du petit village de Cocal Amarillo. Sur Google Maps, si vous cherchez Punta Saleas Lodge, c’est tout près d’ici.

Les coordonnées GPS sont : 8.429161, -83.10306

Les routes autour sont toutes en terre et roches.

Pour vous rendre jusqu’ici :

– Billets d’avion vers San Jose, Costa Rica. Les billets nous ont coûté 375$ chacun, à titre de comparaison. Je trouve que c’est bien abordable comme billet!

Ensuite, vous avez trois options :

– prendre un billet d’avion intérieur vers Golfito. À partir de 70$ US + taxes avec NatureAir.
Et ensuite, prendre un taxi à partir de Golfito, environ 1h de route, 40$ (contacts disponibles!). Il faut probablement prévoir une nuit en hôtel à Alajuela, ville où vous arriverez en avion. L’aéroport pour vols intérieurs est juste à côté de l’aéroport des vols internationaux.

– prendre un taxi à partir de San Jose, 280$. Environ 6 heures de route mais départ à l’heure voulue avec arrêt à votre demande que ce soit pour diner, les toilettes ou faire l’épicerie avant d’arriver ici (où il y a de petits dépanneurs mais, comme le nom le dit, c’est pour dépanner! Il y a les aliments de base et vous aurez apparemment de meilleurs prix dans une plus grande ville.)
C’est la solution que nous avons choisi (voir notre texte ici) et nous avons un bon contact d’un chauffeur de taxi officiel qui est prêt à vous prendre dès votre arrivée à l’aéroport! À moins que vous ayez besoin d’une bonne nuit de sommeil après une journée dans l’avion??
Je vous conseille de dormir à Alajuela si c’est le cas, vous vous éviterez ainsi tout le trafic de la capitale qui n’est pas des plus plaisantes à visiter de toute façon.

– prendre un autobus à partir du terminus Tracopa à San Jose. Billets environ 20$ chacun. Réservez un hôtel dans le coin du terminus, près d’ici.
À partir de ce terminal, vous pourrez soit prendre la route vers Golfito (même destination que le vol intérieur) ou vers Paso Canoas (à la frontière du Panama).
L’avantage d’aller vers Paso Canoas est qu’il est possible d’aller à l’épicerie directement dans cette ville du côté Panama (pas besoin de passer à la frontière! Fiou!) qui est, selon les propriétaires de la place, moins dispendieux que les épiceries du Costa Rica. J’ai fait une épicerie dans les deux pays et je ne peux pas vraiment confirmer ça : j’ai trouvé que les prix sont assez similaires des deux côtés. Il y avait une meilleure sélection de fruits et légumes à notre passage à l’épicerie de Rio Claro (près de Golfito) au Costa Rica en tout cas.

C’est environ 7-8 heures d’autobus vers Paso Canoas + 2 heures de taxi (50$).

Regardez bien les horaires de bus : celui vers Golfito part à 6h15 du matin, tandis que vers Paso Canoas, à 10h15 (ce qui fait que l’arrivée ici est tard dans la soirée, il fait nuit à 18h au Costa Rica).

Nos attentes

Ménage
Je m’assurerai personnellement que votre chambre sera nettoyée avant votre arrivée. Je m’attends à ce que vous nettoyiez votre chambre à votre départ.  Même chose pour la cuisine et les aires communes : chacun se ramasse au fur et à mesure. Il n’y a pas de femme de ménage…

Je vous donnerai la liste de ce qui manque dans votre chambre : il manque probablement de draps, couvertures ou oreillers dans certaines chambres. Je dois vérifier avec les propriétaires.

Engagement : quelqu’un sur place 100% du temps!

C’est très important pour les propriétaires de l’endroit de toujours avoir quelqu’un sur place. On devra se consulter avant de quitter les lieux pour une durée X. Nous avons beaucoup de flexibilité à ce sujet, nous ne souhaitons vraiment pas nous absenter pour de longues périodes tous les jours : après près de deux ans sur les routes à vivre ici ou là dans notre motorisé et bateau, c’était notre souhait de prendre un temps d’arrêt et simplement apprécier le temps qui passe. Par contre, nous voulons pouvoir aller à la plage nous quatre ensemble ou aller à la ville voisine faire des courses une fois de temps en temps! Aussi, nous aurons une petite virée à faire au Panama pour renouveler notre visa (explication à lire ici) en novembre et ce serait notre souhait d’y rester quelques jours. Nous aurons donc besoin de votre engagement à ce niveau : si vous vous y engagez, nous compterons sur vous pour rester sur place pendant que nous nous absentons (même si ce n’est qu’une heure).

Autres aspects de sécurité

Les chiens jappent souvent la nuit (surtout en soirée) : il faut s’assurer que ce n’est pas un intrus qui soit sur la propriété. Nous pourrions donc aussi nous partager cette responsabilité et la lampe de poche hyper puissante qui vient avec! Ils jappent surtout après les chiens du voisinage mais c’est une requête du propriétaire de nous assurer que ce n’est pas un voleur ou un rôdeur.

Dans la même idée, il faut barrer en tout temps la cuisine et le rangement à outils quand il n’y a personne à ces endroits.

À savoir avant de venir!

Épicerie

Il y a deux petites épiceries dans le village à proximité (2 minutes de marche), ils offrent des produits de base. Je viens de découvrir aujourd’hui même une ferme où on peut trouver du fromage frais, du lait et possiblement des oeufs.

Il y a un camion avec des légumes qui passent le samedi apparemment! J’ai hâte de le rencontrer!

Pour d’autres épiceries avec produits transformés et plus « nord-américaine », c’est à Paseo Canoas (frontière panaméenne) que ça se passe ou dans d’autres villes que je n’ai pas encore eu la chance de découvrir! Pour Paseo Canoas, c’est 60$ US de taxi et le chauffeur nous attend pendant qu’on fait nos courses. Il y a aussi possibilité de prendre des autobus, je n’ai pas encore essayé cette option.

Eau chaude

Il n’y a pas d’eau chaude dans les douches. Ce serait possible de traficoter un réservoir d’eau chaude avec un contenant noir par contre : il fait chaud tous les jours. Mais sachez que même moi qui déteste prendre des douches « froides » je n’en ai pas souffert : en fait, l’eau n’est pas vraiment froide… même si le réservoir d’eau n’est pas noir 😉

Plage

Le Costa Rica n’est pas reconnu pour ces belles plages de sable blanc… Directement devant le domaine, la plage est à 30 secondes de marche. Le sable est noir et la plage est pleine de galets et de bois de grève : ce n’est pas pour me déplaire, j’y fais de belles découvertes! Un peu plus loin (10 minutes en marchant sur la plage), il y a une petite baie où c’est vraiment agréable pour les pieds s’y baigner : du beau sable doux… encore une fois gris foncé 😉

L’eau du Pacifique est d’une température très agréable.

Il y a des jours où les vagues sont assez fortes, parfait pour le surfer en vous! Ces jours-là, les enfants s’amusent dans le sable, avec le bois de grève ou à faire des chemins dans le petit ruisseau qui se déverse dans l’océan.  D’autres jours, les vagues sont juste parfaites pour les enfants! Apportez vos planches de surf ou body surf 🙂

Bébittes

Le Costa Rica est un concentré de faune. Oui, il y a des bébittes. Oui, il y en a dans les chambres. Des geckos qui nous font leur petit cris dans la chambre en passant par les mille-pattes géants ou les araignées velues (mon chum a vu sa toute première tarentule hier justement en tondant le gazon!). Ma fille Charlotte s’est fait piquée par une abeille le jour de notre arrivée. Il y a quelques insectes piqueurs qui nous dérangent parfois : petites fourmis rouges pour les marcheurs (des souliers fermés sont parfois une bonne idée dépendant des activités) et, du côté des insectes volants, maringouins ou no-see-ums (espèce de brûlots).

Nous devrions peut-être mettre du chasse-moustique, ce que nous ne faisons pas, mais nous utilisons les filets qui sont au-dessus de nos lits pour assurer qu’ils ne soient pas trop insistants durant notre sommeil! (Certaines chambres n’en ont pas! Je pourrai vous dire s’il vaut mieux pour vous en acheter si vous comptez en utiliser un ou deux!)

Saison des pluies

La saison verte! Ça verdit, ça fleurit! Et il pleut, parfois. Pour le moment, nous avons eu quelques averses en fin de journée. Je n’ai jamais visité le Costa Rica durant la saison des pluies mais Dian, la proprio, m’a dit que c’est souvent comme ça ici : un petit deux heures en fin de journée. La pluie semble tomber plus fréquemment dans les montagnes plus loin de la côte.

La saison des pluies battra son plein en septembre et octobre. Pour certains, c’est la saison idéale parce qu’il fait moins chaud. À vous de voir si la pluie vous plaît 🙂

Cellulaire et internet

La compagnie pour internet est Movistar, SIM à acheter pour votre cellulaire (assurez-vous qu’il est déverrouillé avant de venir, ie que vous pouvez utiliser n’importe quelle compagnie).

Vous pouvez acheter la SIM dans plusieurs petits commerces affichant le logo de la compagnie Movistar. Je l’ai acheté à l’aéroport (5$) mais j’en ai acheté une nouvelle 1$ dans un commerce à Paso Canoas. Pas très dispendieux, donc!

Pour activer la carte, il faut envoyer le message ACTIVAR + votre nom + votre numéro de passeport au numéro 1696.

(Étape que personne ne m’avait dit j’ai donc dû acheter à nouveau une carte SIM, à ne pas oublier donc 😉 )

J’ai acheté un forfait prépayé à 6 250 colones (environ 12$) pour 2 GIG de données que nous pouvons recharger à volonté en ligne en ajoutant des fonds par carte de crédit.

Le test de vitesse :
Download Speed 3.5 Mbps. Upload Speed 2 Mbps.
J’espère que ça vous conviendra 🙂

Nous avons fait un chat video avec une famille ce soir et, bien que l’image video a coupé de notre côté, j’ai trouvé que ça plutôt bien été! Aussi bien que lorsque nous étions en Floride…

Achats à faire

Du côté des denrées, on pourrait s’en reparler à une date ultérieure (près de votre arrivée) mais il y a déjà plusieurs épices sur place, du sucre, des condiments… pas besoin d’avoir tout en double! Les incontournables à ne pas oublier lors de votre première épicerie : papier de toilette, savon lessive (il y a une laveuse ici et des cordes à linge),…

Si vous voulez faire du jardinage avec nous, des gants et des bottes pourraient être une bonne idée.

Si vous souhaitez un filet au-dessus de votre lit, il en manque au-dessus de certains lits! À valider!

Si vous venez, j’aurai peut-être des commandes pour vous si ça vous convient et que vous avez de la place dans vos bagages!

Gestion des déchets

Attention âme écologiste sensible : ici, il faut brûler la plupart des déchets non compostables.

On met les contenants de verre, de plastique et de métal à part et on doit demander à quelqu’un de venir les chercher… je ne sais pas ce que la personne fait avec ces contenants… il les brûle peut-être, qui sait?!

Aussi, il faut mettre le papier de toilette dans la poubelle : système d’égout sensible. C’est comme ça dans tous les pays d’Amérique latine à ma connaissance.

Piscine

Il y a une piscine sur la photo! Mais elle ne marche pas! Si c’est un projet pour vous, le proprio serait peut-être tenté de la remettre en état?! 😉

Tourisme

De notre côté, nous voulions simplement prendre notre temps, observer la nature, jardiner, réfléchir à ce qu’on fera suite à notre vie de nomades, nous concentrer sur nos cocos et faire des projets avec eux. Nous ne nous sommes pas vraiment informés sur les autres possibilités de tourisme dans la région mais voici ce que je sais (pour le moment) :

La région de Pavones (village tout près d’ici) est reconnu pour ses longues vagues parfaites pour le surf.

Des parcs nationaux sont tout près : Parque Nacional Piedras Blancas, Reserva Forestal Golfo Dulce, Humedal Nacional Térraba Sierpe, Parque Nacional Corcovado.

Ce dernier se trouve sur la Osa Peninsula, où il semble que la nature ait encore tous les droits. Ce serait probablement possible d’y faire une petite sortie 2-3 jours.

Playa Zancudo (une des plus belles plages vues au Costa Rica selon une lectrice du blog qui est aussi blogueuse) est à quelques minutes de voiture (je suppose).

La frontière avec le Panama se trouve à deux heures de route, possible de faire une excursion dans ce pays-là aussi.

Chambres dans l’autre bâtiment

Concernant les autres chambres (pas la cabine jaune), il faut marcher un peu plus sur le terrain près d’un bâtiment en piteux état, l’équivalent d’un garage/grange. Ce n’est pas dangereux juste moins agréable pour les yeux. 😉

Photos des chambres

Cabina Amarillo
Deux lits double et salle de bain attenante. Le meilleur choix pour les familles, déjà booké en novembre et décembre (attente des billets d’avion pour la confirmation mais j’ai confiance!).

Chambres dans le bâtiment rouge
Deux chambres avec lit double et salle de bain à partager (elle se trouve à l’extérieur de la chambre)

Balcon extérieur avec vue sur le Pacifique. Les deux chambres se trouvent à la droite, la salle de bain est la porte blanche.

Il y a aussi un dortoir avec 6 lits simples (mais il y a seulement 3 matelas disponibles pour le moment), la salle de bain est la même, de l’autre côté, avec la porte blanche.

 

Voilà pour les autres détails!
Si vous avez des questions, n’hésitez pas!