La côte! Sud de la Californie

San Diego

Dès notre arrivée à San Diego après une nuit dans les montagnes environnantes, nous nous sommes dirigés au superbe Balboa Park. Un endroit magnifique! Plusieurs musées (nous en visiterons deux), de vieux bâtiments, une végétation luxuriante.

Des arbres en fleurs et des trottinettes électriques qu’on peut emprunter pour 1$. Style Bixie. Prochaine fois, on essaie!

Nous avons été charmé par la végétation. C’est l’endroit le plus au sud en Californie donc on y retrouvait des végétaux vus au Costa Rica et des arbres gigantesques.

Ah oui, et un joli jardin où prendre de belles marches.

Visite au Fleet Science Center, musée faisait partie du ASTC Travel Passport Program. Nous avons aussi visité le San Diego Natural History Museum mais… je n’avais pas ma caméra! Fossiles et autres artefacts, en résumé. Très beaux tous les deux!

On dort chez un couple membre de Boondockers Welcome, vraiment sympathique, à Chula Vista en banlieue de San Diego. Belles balades dans leur quartier où, encore une fois, la végétation nous ravit! Une plante de jade comme haie autour de la maison, en fleurs en plus!

On prend le train pour aller Downtown! Le couple de Boondockers garde Pixie! La joie 😉

Wagon quasi rétro!

Au port. Les enfants ont vu de loin le module de jeux… Alex avait vu les gros bateaux à l’arrière. Moi, j’ai vu l’océan! (Bon, à cet endroit, c’est plutôt une baie mais ça faisait tout de même longtemps qu’on avait vu de l’eau salée 😉 ).

Star of India. Un des bateaux que tu peux visiter au port au Maritime Museum of San Diego. Fabriqué en 1863, il est le troisième plus vieux navire à flot aux États-Unis et il pourrait bien repartir vers son 22e tour du monde. Nous l’avons vu que de l’extérieur.

Voir l’océan!

Retour à la maison à partir de la station 12th & Imperial où les lignes bleues, vertes et oranges se rejoignent.

Visite au Mission Bay Park où nous avions rendez-vous avec une famille homeschoolers.

Un peu plus au nord, à La Jolla, où on peut voir des phoques qui ont pris possession de la Children’s Pool Beach depuis les années 1990. Une jetée a été construite dans les années 30 pour empêcher les vagues de se former vers la plage et, ainsi, former un endroit plus tranquille et sécuritaire pour les enfants, d’où son nom de Children’s Pool.

Les phoques ont commencé à aimer l’endroit et à s’y sentir de plus en plus chez eux, devenant même une pouponnière où de petits naissent : la plage est maintenant fermée au public de la mi-décembre à la mi-mai pour que les femelles puissent vivre leur grossesse et la naissance de leur petit en toute tranquillité. Durant le reste de l’année, on peut apparemment s’y baigner mais c’est à nos risques puisqu’il y a beaucoup de bactéries dans l’eau (matière fécale). Il y a tout un débat public entre les défenseurs des animaux et les gens qui voudraient profiter de la plage : des procès, des règlements, etc etc. En attendant, nous en avons bien profité pour les observer.

On se rendra là-bas au loin, où il y a les falaises.

L’océan nous a manqué. Mais il est plutôt inhospitalier ici : très froid et les vagues frappaient fort sur les rochers!

C’est bien joli à explorer!

On rapporte du sable d’un peu partout dans ce voyage-ci!

Un peu plus au nord à distance de marche, ce sont des otaries qui y ont élu domicile. La Jolla fait partie d’un parc maritime et c’est pourquoi la vie marine y est riche : San Diego-La Jolla Underwater Park. Les baigneurs peuvent s’y risquer mais il est interdit d’utiliser des planches, des kayaks ou des matelas gonflables. Aussi, l’odeur est vraiment très forte alors j’imagine que la quantité de bactérie dans l’eau à cause de la matière fécale doit être à surveiller. En tout cas, ils étaient bien à se dorer au soleil malgré les dizaines et dizaines d’oeil qui les observaient.

On pouvait se rendre vraiment proche sans même les déranger! On se tenait habituellement à bonne distance…

Des ti-bébés!!!! Comment ne pas craquer. Trop mignons tout empilés les uns sur les autres!

Solana Beach

Dans notre nouveau quartier, à Solana Beach, où la pluie arrive et nous fait découvrir de plus petites merveilles.

La joie de cueuillir des citrons, des limes, des oranges ou des pamplemousses dans ta propre cour, ça doit être chouette! Remarquer qu’on voit plein d’arbres qui sont super bien garnis et qui n’ont vraisemblablement personne pour les cueillir. Je pense parfois à aller frapper à leur porte 😛

Un bien joli quartier aux maisons à plus d’un million… Les habitations en Californie sont assez chères! Mais pour le reste, gaz et nourriture, on ne voit pas une si grande différence.

À Torrey Pines Gliderport. Belle vue sur l’océan à partir du haut de la falaise.

Falaise que l’on descend mais c’est un peu périlleux avec le chemin en partie érodé.

Des amateurs de sensations fortes se jettent du haut de la montagne (d’où le nom de l’endroit, glider : deltaplane) et d’autres se jettent dans les vagues. Dry Suit nécessaire.

À peine arrivée qu’on pense déjà à la remontée : on aurait dû s’amener un pique-nique!

Très étrange comme sentier. Entre boue, roche et escalier de bois pour tenter de retenir le tout et que ça ne parte pas avec la prochaine pluie.

Belle falaise!

À Del Mar North Beach où les chiens peuvent venir s’amuser entre eux!

Manhattan Beach

En remontant au nord, la pluie redouble d’intensité! On se dirige tout de même vers Rosie’s Dog Beach pour permettre à Pixie de se dégourdir les jambes en liberté. Il n’y a pas d’autres chiens en vue. Trop de pluie. La pluie nous fera changer de programme d’ailleurs! Je voulais aller faire quelques randonnées en montagne pour, entre autre, voir le signe HOLLYWOOD. Avec cette pluie, c’est moins tentant! Faudra revenir 😉

Notre nouveau quartier pour deux nuits : Manhattan Beach. Et nous qui pensions avoir vu un quartier dispendieux la veille! Ici, avec vue sur la mer, c’est plutôt dans les 4 millions…

En route vers le bout du Pier où il y a le Roundhouse Aquarium, petit mais sympa à visiter! À la course puisqu’il pleut encore à boire debout!

Aquarium où toucher les étoiles de mer, oursins et autres invertébrés est permis.

Au Columbia Memorial Space Center! Depuis le temps que Charlotte veut tenter d’attraper un toutou dans les machines à pince à 1$! Voilà qu’elle a pu au moins se pratiquer avant de tenter sa chance! Elle était tellement contente d’avoir réussi son coup!

Future carrière? Le coeur de maman espère que non 😛

Les billes, les billes, les billes. Pour ceux qui connaissent bien mes enfants, vous ne serez pas surpris de savoir qu’ils ne voulaient pas partir de ce jeu! Particulièrement Léo qui avait toujours autre chose à tester.

Un lab de Lego Mindstorms pour nous tout seuls! Il fallait programmer le robot pour qu’il aille cherche une roche (en Lego :P) et qu’il la transporte jusqu’à sa place. On a réussi le défi 😉

Hemet

On s’éloigne de la côte… mais c’est pour une bonne raison!

À Hemet, dans la cour d’une famille avec deux garçons avec qui Léo et Charlotte se sont vraiment bien amusés! Nous sommes bien contents de notre rencontre. Après un bon trois semaines passées avec eux, ils sont devenus de bons amis 🙂

Un vélo traînait par là… Charlotte a appris à faire du vélo! En deux jours, affaire classée. Elle est tellement contente. Maintenant, on traîne le mini vélo sur le bumper de Bertha 🙂 Son meilleur souvenir du voyage, j’en suis sûre.

On a remonté Cornell Street au complet pour avoir une belle vue!

Et quelle vue!

Expérience de chimie : sliiiiiiime avec borax et colle.

On quitte nos amis à Hemet le temps d’une fin de semaine pour aller visiter une ferme juste un peu plus loin à Peris. Une chèvre est instantanément devenue notre amie. On a aucun mérite ça l’air : elle est amie avec tout le monde. Chèvre en manque d’attention.

Les enfants réclamant leurs amis Myles et Morgan à Hemet, on y retourne! Ils se sont vraiment bien amusés  avec eux et ils ont appris beaucoup beaucoup beaucoup!! Ils comprennent tout (ou presque) en anglais maintenant et baragouinent suffisamment pour se faire comprendre.

Une journée de fête spéciale pour Charlotte! La première depuis longtemps avec des amis, autres que son frère. Jungle Fun (comme le Funtropolis).

On est partis quelques jours plus tard vers les déserts à nouveau…
À suivre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *