La petite dernière à Jetty Park (du 18 au 26 avril)

On s’est gâté pour notre dernière semaine en Floride : une semaine à la plage du côté Atlantique.

09-DSCF0549

Il faisait beau, la mer était chaude. Yé! 73-74 degrés Fahrenheit je dirais, ça aurait pu être encore mieux à 80 bien sûr mais, en comparant au Golfe du Mexique qui était plutôt dans les 60, ça nous allait très bien! On ne mettait même pas nos wetsuits à tout coup.

Même Charlotte en a drôlement profité cette fois-ci! Elle est venue dans les vagues avec nous. Elle a pris des bouillons mais voulait y retourner! Oui oui! Tout un changement.

07-DSCF0545

Pour Léo, l’habituel : il s’améliore sur la planche. Et même sur un autre type de planche!

06-DSCF0528

 

En gros bonus, deux familles québécoises étaient aussi sur place. Ce n’était pas un hasard, c’était arrangé avec le gars des vues. 😉 Nous nous connaissions grâce au groupe Voyager en famille!

Toujours plus agréable quand on peut partager nos fous rires et nos bouillons d’eau salée avec des amis. De belles discussions entre adultes pendant que les enfants s’amusent ensemble, ça n’a pas de prix. En plus de repas communautaires, sushis, burgers,… que de bons souvenirs! Léo a justement perdu une palette durant un de ces repas!

 

Fous rire avec Emerick et Axel et un cerf-volant

Fous rires avec Emrik, Axel et un cerf-volant

La bouche pleine de sushis

La bouche pleine de sushis. Miam!

05-DSCF0518

Un camping sur le bord de la plage. C’est en plein ce qu’il nous fallait pour terminer ce premier stretch de vie nomade en beauté. Dès l’arrivée du soleil, marcher sur le sable doux, faire quelques salutations au soleil et voir les premières couleurs, les premiers rayons.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pourtant, c’est un parking camping que j’avais détesté à notre arrivée… mais c’était AVANT que je me rende compte que les campings sur le bord de plage, en Floride, y’en a très peu. C’est donc une belle leçon pour moi : apprécions ce que la vie nous apporte même si ce n’est pas tout à fait ce que j’espérais. J’espérais la nature, l’intimité ET la plage à proximité avec de l’eau assez chaude. Très rare, du moins en Floride, côté Atlantique. Si vous trouvez ailleurs qu’à Jetty Park, vous me ferez signe.

Les bateaux de croisière passaient littéralement dans notre face, même pas besoin de se lever pour aller observer leur immensité.

Les villes flottantes, plus communément appelés bateaux de croisière, passaient littéralement dans notre face, même pas besoin de se lever pour aller observer leur immensité.

Puis nous avons dit au revoir à nos nouveaux amis qui sont partis une journée avant nous… nous allions bientôt devoir faire notre deuil nous aussi…

2 réflexions sur “La petite dernière à Jetty Park (du 18 au 26 avril)

Laisser un commentaire