Las Vegas et la prostitution

Hier, on s’est tapé une visite de la strip’ à Las Vegas en famille, histoire de profiter un peu des gratuités offertes par les nombreux casino des environs.

Il y avait un spectacle de gymnastes au ‘Circus Circus’, un grand casino qui offre gratuitement des petits spectacles de 10 minutes à toutes les heures et invite ses clients à passer un peu de temps sur les machines en attendant le prochain spectacle dans une heure.

Ensuite, nous avons vu un spectacle de jets d’eau dans le lac artificiel en avant de l’Hotel Bellagio (j’imagine aussi casino) qui était impressionnant. Les jets sont articulés, commandés individuellement et peuvent aussi propulser l’eau au double de la hauteur habituelle, avec des jets d’air, je suppose, si on se fie au son. Le tout étant synchronisé à la musique, que l’on entend très bien, puisque tous les lampadaires qui font le tour du lac étaient aussi des hauts-parleurs, commandés par tout ce système. Le spectacle est aux vingt minutes et on en a vu deux différents! Le deuxième avec plein de fumée sur le dessus de l’eau. Aucune idée s’il y en a plus de deux…

Toujours au Bellagio, on a vu une fontaine de chocolat (la plus grande du monde parait-il), c’était plutôt dégueulasse, le chocolat étant figé en partie, décomposé en huile, tout éclaboussé à d’autres endroits. Je regardais la fontaine en me faisant des théories sur la composition du ‘mélange’ que l’on dit être du chocolat mais qui, de toute façon, n’était pas offert pour consommation. Méli suppose que ça pourrait même être de la peinture en 3 couleurs différentes (supposément du chocolat blanc, du chocolat au lait et du chocolat noir). Ma théorie est qu’il s’agit possiblement de suif et de colorants ou particules pour imiter le cacao… mais bon, n’ayant pas goûté, on ne fait que des suppositions.

C’était le nouvel an chinois le 5 février dernier mais c’est fêté durant tout le mois de février. Le Bellagio n’a pas raté son coup pour le souligner! Des décorations à la mode chinoise étaient partout : dragons et fleurs de lotus inclus. Des cochons aussi : c’est l’année du cochon!

Nous avons aussi eu droit à un ‘volcan’ devant l’Hôtel Le Mirage, autre spectacle automatisé prévu à tous les soirs à 8h, 9h et 10h. Cette fois-ci, ce sont des flammes dont on peut sentir la chaleur de notre position, le tout encore au dessus d’un étang artificiel (plus petit cette fois-ci). Des flammes qui vont tout de même assez haut!

Il y avait du monde partout… mais, selon le chauffeur LYFT (application de taxi à la UBER) , c’était une soirée plutôt tranquille. Et pourtant… pour nous, c’était beaucoup beaucoup de monde.

L’exagération dont on entend parler à propos de Vegas était partout aussi. Du flamboyant, du plus gros que gros, beaucoup de dollars dépensés pour attirer notre attention.

Des gens qui circulent avec leur drink dans des verres gigantesques à forme improbable. J’ai bien vu quelques CrackHead aussi : le typique, avec la moitié des dents, des ‘coton ouaté’ tout tachés, une démarche erratique et des paroles qui le sont encore plus, mais la grande majorité de la foule était des gens à peu près comme nous, relativement bien habillés qui avait l’air de venir faire un petit tour touristique et sans énorme verre à la main.

 

Prostitution

Il y a aussi des véhicules qui se promènent dans la rue avec de grandes affiches publicitaires à l’arrière. Publicités pour un casino ou un spectacle pour le Cirque du Soleil ( à prononcer « ssirkda soooleyyye » 😉 )… et d’autres affiches aussi avec trois filles qui essaient d’enlever leur petites culottes et une bande qui cachent leur mamelons. Léo qui souligne que même s’il y a une bande sur leurs mamelons, on les voit leurs gros seins : Méli avait espoir qu’il n’avait rien vu mais non.

Le tout avec écrit en gros: GIRL IN YOUR ROOM 24H.

Les enfants comprennent bien l’anglais mais ils ne l’ont pas compris celle-là.

Après avoir vu ça, j’étais un petit peu étonné mais pas tant que ça (après tout on est bien à Sin City ici) mais Méli n’en revenait pas de cette audace. Et les enfants qui ont bien senti que quelque chose se passait par le ton de la conversation entre adultes et, après avoir bien vu notre désir de ne pas en parler, ils se faisaient de plus en plus insistants. « C’est quoi qui se passe ?? C’est quoi que tu veux dire, dis-le moi ! »

Et bien soit, on leur a dit. Faque ça ressemblait à ça : « Les enfants, cette affiche fait la promotion de la prostitution. Répétez après moi pros-ti-tu-tion, on mettra ce mot à la dictée demain matin. C’est le fait de faire des actes sexuels en échange d’argent. »

Quelques secondes ont passé, on voyait presque les questions dans leurs têtes. Puis, Charlotte nous a demandé : « C’est quoi ça des actes sex… j’sais pas trop quoi? »
– Ben, pour faire le ‘train’.
(C’est ce qu’on dit dans notre famille puisque c’est en voyant des chiens se monter, qu’ils ont compris comment on faisait des bébés : ils trouvaient ça ben drôle, les enfants, de voir les chiens faire le ‘train’, leurs mots ici.)

Puis, il y a eu un petit silence pendant notre marche (ce qui est assez rare avec nos deux volubiles), je crois que les enfants avaient un peu de stock à digérer, peut-être un peu plus que ce qu’ils auraient voulu savoir. T’avais juste à pas insister autant, que j’me dis.

La recherche de plaisirs

En montant l’escalier, Méli m’a dit : « Personne sourit! » C’est étrange, au même moment, je me faisais justement la même réflexion. Les gens n’ont pas l’air heureux dans toute cette orgie de plaisirs.

Ben nous, malgré la fatigue de la longue marche, malgré les choses qu’on aurait préféré ne pas voir, malgré qu’on se sentait loin loin loin de notre zone de confort, on souriait.  On appréciait l’art qu’on voyait. Il y a du talent à Vegas, ça c’est sûr. Pour nous, c’était juste du fun.  Juste drôle de voir tout ça, ces plaisirs-là que tous les gens s’offrent, en gros, en gras, pis souligné en rouge.

Et une petite fierté de québécois aussi : voir que le Cirque du Soleil est partout (6 spectacles!!!) et *cough* Céline Dion *cough*.

Laisser un commentaire