Le compte à rebours

calendrier 23 novNous avons eu la date officielle à laquelle nous deviendrons nomades aujourd’hui. La date de signature de la vente chez le notaire. Regardez dans la colonne à droite, en haut. Vous voyez le nombre de jours écrit là en blanc sur noir? Ça ne peut pas être plus clair. (AAAaaaaaaaarrrrgggggh… comme si j’avais besoin de voir le décompte jour après jour! Je m’en impose…)
Au moment d’écrire ces lignes, nous deviendrons nomades dans 25 jours, 16 heures, 42 minutes.
Le 23 novembre prochain.

Nous n’avons pas de plan pour notre voyage.
En fait, le plan, c’est de voyager en motorisé ou en maison sur roues, comme on s’amuse à les appeler quand on en voit un sur la route. Nous ne l’avons pas encore acheté.

Le plan, c’est de réussir à vendre notre auto, nos électros et le lit de Léo, entre autres, dans les 25 prochains jours. D’ailleurs, si vous avez besoin de quoique ce soit, faites nous signe. Il y a de fortes chances qu’on ne l’amène pas dans nos bagages. Ça ne rentrera pas dans notre unique et mini garde-robe de motorisé de toute façon. Encore faudrait-il connaître la taille de ce garde-robe, vous allez me dire.

Le plan, c’est de ne pas avoir de souci avec la signature chez le notaire pour la vente de la maison. Ne pas avoir de souci avec notre futur motorisé… encore faudrait-il le trouver, vous allez me dire.

Le plan, c’est de ne pas apporter de vêtements d’hiver donc, dès qu’on part, on ne sort pas du motorisé avant… hum… la Caroline du Nord? Meuh non quand même, nous avons déjà pensé à notre affaire, nous serons habillés en oignon. Quand même. Nous n’avons pas vraiment de plan mais il y a certaines choses qu’on prévoit. Et il y a des pelures d’oignon qui entreront dans notre unique et mini garde-robe de motorisé.

En tout cas, le plan, c’est de ne pas voir la neige cette année. Au départ, c’était de partir en suivant le chant des bernaches du Canada. C’est raté. Nous nous sommes rabattus sur un objectif à peine avoué : ne pas voir de neige. Raté. Quelques flocons ont flottés sur Montréal déjà.
D’accord, le plan, c’est de ne pas voir d’accumulation de neige au sol. Voilà! Au moment d’écrire ces lignes, c’est réussi!

Le plan, c’est de partir là où il fait chaud, au sud des États-Unis pour débuter. On nous dit qu’il vaut mieux réserver un camping dès le mois de décembre puisque les snowbirds affluent. Hum? vous avez dit réservation?
Si vous avez un bon tuyau d’une place où on pourrait arrêter, quelques jours ou quelques semaines, dans les États du sud, faites-nous signe!

Le plan, c’est de voir là où les envies et le moment présent nous porteront. Le vent nous portera (nous l’écoutons en ce moment même. Noir Désir.)

Ça nous va comme plan. D’ici là, le moment présent, je le sens parfois un peu loin de moi. Le moment présent, c’est une liste to-do en constant changement dans ma tête.

Ça va. Aujourd’hui, j’ai magasiné des motorisés (sur internet et au téléphone), arrangé des rendez-vous pour en voir deux demain, j’ai annoncé des choses sur Kijiji, j’ai joué avec les enfants, je leur ai lu des histoires, j’ai aidé Léo dans sa lecture, j’ai été (très!) contente d’entendre Charlotte compter jusqu’à 1o abeilles dans son livre d’activités et tracer des ‘n’ et des ‘o’, j’ai écrit des courriels et des messages à des amis, j’ai (beaucoup!) apprécié entendre Léo lire une consigne pour aider Charlotte à faire une activité dans son livre (il a eu un tantinet de difficulté à lire le mot ‘brachiosaure’… je lui ai dit que c’était normal en première année d’avoir de la difficulté avec les noms de dinosaure!),  j’ai lu une tonne d’informations sur des forums de voyageurs, je me suis questionnée sur mon blocage par rapport à la consommation d’essence des motorisés, j’ai observé Léo faire son cube Rubik avec une attention incroyable. J’avoue, j’ai aussi pogné les nerfs avec mes petits loups parce qu’ils sautaient dans le lit au lieu de tenter de s’endormir. Ah et avec mon amoureux aussi, qui gossait avec des gadgets électroniques reçus par la poste aujourd’hui même (pour équiper le motorisé que nous n’avons pas encore!) au lieu de regarder les motorisés parmi la liste que j’avais présélectionné.
Ça va. La vie continue.
Dans 25 jours, c’est un beau défi non?
Les astres vont s’aligner en notre faveur… Le vent nous portera.

Juste pour être sûre, envoyez-nous de bonnes ondes. 🙂

« A good traveler has no fixed plans, and is not intent on arriving. »

« Un bon voyageur n’a pas de plan fixe, et son intention n’est pas d’arriver. »
— Lao Tzu

8 réflexions sur “Le compte à rebours

    • Exact! Je me disais justement ça aujourd’hui en conduisant pour aller visiter un autre motorisé : lâcher-prise!

    • Merci! 🙂
      J’ai bien hâte de voir si je vais réussir à mettre des photos avec la connexion internet que nous aurons. Si nous en avons une 😉

  1. si vous aller au etats-unis et que vous passer par les adirondack, prévoyer avoir de la neige c’est une chaine de montagne. je pensse que la floride et la nouvelle orléans pourrais vous interresser si en chemin vous n’aver pas d’endroit ou stasionner le motorisé, il me semble que les walmart l’offre gratuitement pour dépanner les snowbirds, vous pourriez vérifier, moi j’aime bien la floride c’est sécuritaire et les gens sont bien friendly.

    • C’est vrai qu’on pourrait avoir de la neige là… on essaiera de passer « right through » 😉
      De moins en moins de Walmart offre les stationnements la nuit, selon mes sources. On va bien voir! En effet, on vise la Floride, Nouvelle-Orléans, Texas, Louisiane. J’ai bien hâte de voir ça 🙂 Merci pour les conseils!

  2. Un vrai beau défi!! On vous envoie pleins d’ondes positives !! Je ne suis pas inquiète pour toi Méli!!
    Une belle aventure qui commence.

Laisser un commentaire