T'as vu le mortier ?

J’ai besoin du mortier pour moudre de la cardamome pour ma recette. Je le cherche… Est-ce que on l’a vendu?  Oui, encore une autre affaire qu’on aurait dû garder un peu plus longtemps! Ça, c’est comme les grands bols à soupe (tellement plus réconfortant de manger une grande soupe quand il fait froid que deux petits bols), comme la soudeuse pour réparer du fer forgé ou encore le kit d’escalade pour s’assurer dans des rénos en hauteur.

Il faut dire que si j’ai deux choses que j’aime faire, c’est bien la cuisine et réparer toutes sortes de choses. Or, ces deux activités peuvent utiliser un nombre infini d’objets pas essentiel mais tout de même utile. Et je crois que ces catégories ont bien été représentés dans nos ventes débarras.

Nous avons vendus un bon nombre de choses assez rapidement pour profiter des meilleurs moments pour les ventes de garage. Ça fait vraiment du bien de faire de l’espace que l’on disait! Je suis heureux de l’avoir fait, on ne s’en servait pas de toute façon… Mais, après quelques temps, on se rend compte de nos habitudes, de ce qu’il nous manque.

Finalement, j’ai écrasé ma cardamome avec une cuillère dans un bol, ça pris plus de temps et j’en ai mis trois fois plus pour compenser pour la ‘mouture’ très grossière. Les biscuits étaient encore meilleurs, un p’tit quelque chose de rustique en plus. J’ai aussi mangé deux petits bols de soupe et finalement, après un gros 15 secondes à regretter ce que l’on n’a plus, on trouve une solution, on continue et puis on se dit que c’est comme le camping, on s’arrange comme on peut avec ce que l’on a plutôt que de chercher l’expérience parfaite.

Dans le fond, c’est une préparation pas mal douce pour ce qui nous attend.

En avant!

Une réflexion sur “T'as vu le mortier ?

Laisser un commentaire