Tennessee, début novembre 2016

Premier stop de ce deuxième roadtrip aux États-Unis, je n’aurais pourtant jamais pensé visiter le Tennessee.

Nous nous sommes rendus aux limites de cet état, dans la ville de Brixtol, en deux jours de conduite assez relax (près de 1500 km). Avec un arrêt dodo cocasse dans la ville de Hershey, ville où est fabriqué le chocolat du même nom, pour couper la route en deux (premier Walmart de ce roadtrip!). Léo a aperçu les cheminées de la chocolaterie qu’il a lui même associé à Willy Wonka. Ce n’est pas sans regret que nous n’avons pas arrêté  dans cette petite ville touristique et gourmande de la Pennsylvanie mais nous avions un but :  le Tennessee était baigné dans une vague inhabituelle de chaleur et nous comptions bien en profiter un peu. Après coup, je me dis qu’on aurait au moins pu ouvrir les fenêtres du motorisé ou s’arrêter un peu pour renifler! Il semble que l’odeur du chocolat est présente dans toute la ville. Si c’était l’usine Lindt, j’aurais certainement insisté un peu plus pour un arrêt obligé 😉
Il faut dire que nous avions fait le plein de bonbons et de chocolats trop sucrés à l’Halloween deux jours avant!

Pennsylvanie! On avance.

Pennsylvanie! On avance.

Hershey, la ville où même les lampadaires évoquent le (moyennement) bon chocolat! Les Kiss en vedette.

Hershey, la ville où même les lampadaires évoquent le (moyennement) bon chocolat! Les Kiss en vedette.

L’été des indiens au Tennessee

Je ne sais pas s’ils connaissent le phénomène que nous espérons tous au Québec à l’automne. Les conditions météorologiques n’ont certainement pas été toutes réunies au Tennessee pour appeler cette vague de chaleur l’été des indiens mais, quoi qu’il en soit, nous étions bien contents de mettre nos sandales et de nous promener en manches courtes. 🙂

Nous avons fait une belle randonnée dans le parc de la ville de Bristol, ville partagée entre deux états : le Kentucky au nord, le Tennessee au sud. Belle randonnée de 6 km dans les montagnes au Steele Creek Park : le record à battre pour notre petite famille.

Malgré cette vague de chaleur et ce beau soleil qui nous réchauffait, l’automne était bel et bien là, les couleurs des feuilles étaient là pour nous le rappeler. D’ailleurs, nous avons retrouvé nos migratrices préférées : les outardes!

Nous avons ensuite été visité l’automne plus frais dans les Great Smokey Mountains National Park, un peu plus au sud mais aussi plus en altitude, avec le temps plus frais qui vient avec. Belle randonnée en vélo cette fois-ci, habillés de toutes les couches que nous avons pu trouver dans le motorisé : 18 km de vélo dans un étroit chemin qui monte et qui descend, autre record à battre pour notre famille!

Chevreuils et dindes sauvages en quantité mais l’ours brun tant espéré ne s’est pas manifesté.

Nous avons roulé très tôt sur la Cade Coves Loop, belle boucle dans le parc où admirer les montagnes avec la « fumée » qui tarde à se lever le matin : de là le petit nom de ces montagnes, les « Smokies ». Elles portent bien leur nom avec cette jolie et magique brume. Moins joli quand on apprend qu’elle est en partie due (20%) à tout le charbon brulé dans la région. Mais bon… ce pourcentage diminue chaque année grâce à leurs efforts (défi de le rendre à 0% d’ici 2064) et la brume reste 80% naturelle.

Petit hic de cette randonnée : 99,5% des gens utilisent leur véhicule pour y circuler, dont 85% en gros pickup au gros moteur (statistiques personnelles 😉 ).Outre le fait que ça ne doit pas aider le 20% de pollution à descendre, c’est aussi que ce n’est pas génial, en vélo, de côtoyer des camions sur une petite route à sens unique, à peine assez large pour laisser passer ces colosses à roues doubles. Nous restions aux aguets. Pour les ours mais aussi pour ne pas finir sous des roues!

Nous serions bien restés plus longtemps mais c’est un tantinet frisquet dans les montagnes. Alors retour vers Knoxville pour rencontrer notre ami David!
Route qui serpente dans les montagnes, ça paraît long pour les cocos et propice au mal de coeur… il n’y a que deux remèdes au mal de coeur pour nos petits : manger et écouter un film. Le temps paraît moins long pour les parents en plus. D’une pierre, deux coups.

Près de Knoxville

Nous aurions bien voulu visiter la ville avec son université et ses musées mais le stationnement (ou plutôt, le manque de) nous a fait reculer. Nous sommes donc rester en périphérie où habite notre ami David avec qui nous avions rendez-vous.

Petit passage dans un parc où le sable couleur ocre, la terre rouge, les cocottes et fruits inconnus ont amusé les enfants.

Rock Island State Park

Rock Island State Park, en route vers la famille Covert

Famille Covert

Les feux de forêt faisant rage au sud du Kentucky nous ont poussés davantage au sud et dans les terres plus vite que prévu. Nous avions prévu passer quelques jours dans une famille rencontrée sur un groupe d’école maison à travers le monde (worldschoolers).

De bien beaux échanges sur lesquels j’ai écrit dans mon plus récent texte sur Ta Tribu : Des leçons chaque jour.

Nous sommes différents, avons des valeurs différentes à certains niveaux, ne parlons pas la même langue, mais ça n’a pas empêché les enfants de bien s’amuser avec leurs deux fillettes.

C’est aussi à cet endroit que nous avons visité un refuge pour chiens… et nous sommes tombés sous le charme d’un petit chiot Beagle tout mignon! « Vous pouvez l’amener chez vous pour une journée si vous voulez » C’est comme ça qu’on ne peut plus résister à la tentation…
(L’histoire complète viendra peut-être mais, au moment d’écrire ces lignes quelques semaines plus tard, Watson n’est plus avec nous. Nous lui avons trouvé une famille sédentaire au Texas. Il aura fait pleinement partie de nos vies ce petit chiot… même brièvement!)

Les enfants adorent les animaux... ils se sont bien amusés avec ce petit chien! Et avec les chats et les poules de nos amis Covert aussi.

Les enfants adorent les animaux… ils se sont bien amusés avec ce petit chien! Et aussi avec les chats et les poules de nos amis Covert.

Nous lui avions fabriqué une jolie petite chambre sous les lits des enfants : un lit superposé triple!! ;)

Nous lui avions fabriqué une jolie petite chambre sous les lits des enfants : un lit superposé triple!! 😉

Nous avons pu célébrer Thanksgiving à l’avance avec eux sous forme de Friendsgiving : un repas partagé avec plusieurs de leurs amis. Nous les avons aidés à faire quelques rénovations dans une maison mobile qu’ils viennent d’acheter. Les enfants ont ramassé les oeufs de leurs poules : ils s’empressaient de se lever le matin! Nous avons partagé quelques repas avec eux, fait deux soirées cinéma, une soirée UNO et bien des après-midis à discuter. Nous les avons accompagnés pour leur tournée paroissiale : ils font des repas pour les personnes âgées ou malades de leur communauté.

Petite immersion d’anglais pour les enfants qui en comprennent déjà plus que nous le pensions.

Bien intéressant!
Nous espérons pouvoir renouveler l’expérience bientôt et rencontrer d’autres familles dans d’autres états ou, même, d’autres pays!

Puis, en route vers la Louisiane avec arrêt dans une caverne en Alabama!
Avons-nous vu des stalactites et stalagmites? Avons-nous mangé du gumbo ou des beignets… fait du vaudou?

À suivre!

**Je rattrape mon retard petit à petit mais vous pouvez suivre notre itinéraire presque à la trace sous Itinéraire de notre menu ou sur notre page Facebook où je tente d’envoyer des nouvelles plus souvent (mais il faut être membre du site malheureusement pour pouvoir voir ces nouvelles).

Laisser un commentaire