Un Noël sans nouveau jouet?

Noël approche!
Avec cette belle fête, viens son lot de sur-consommation. Pour nous, qui tentons de réduire la quantité de biens que nous possédons, que mettrons-nous dans les bas de Noël cette année? J’ai déjà ma petite idée!

Noël, c’est la création de souvenirs d’enfance inoubliables. C’est le moment de se rapprocher, de renforcer nos liens en se créant des souvenirs en commun. C’est l’occasion idéale de se rappeler l’importance de passer du temps avec les gens que nous aimons. Tout spécialement les enfants, être pleinement avec eux et leur faire vivre de nouvelles expériences. Les enfants adorent passer du temps avec nous « les grands », ils aiment avoir du plaisir avec nous. Le bonheur de partager un fou rire, c’est un cadeau qui ne s’emballe pas mais qui est… EMBALLANT!

J’en ai été témoin plusieurs fois : on leur donne un cadeau, choisi avec soin dans la liste des jouets de l’année du Protégez-vous, magasiné en jouant du coude parmi la file de personnes retardataires comme nous (Nah! en fait, je magasine toujours en ligne! Et je stresse un brin en espérant que la livraison ne retarde pas.). Un jouet emballé en s’efforçant de ne pas faire trop de bruit pour ne pas les réveiller, caché assez profondément pour qu’ils puissent encore croire au Père Noël cette année malgré leur jeu de cache-cache qui met en péril notre cachette à cadeau, mis en douce sous le sapin le 24 au soir, déballé avec la facilité d’un éléphant avec des gants le fameux jour de Noël… puis, vous me voyez venir avec mes skis? Et oui, le classique « ils jouent plus longtemps avec la boîte! » ou le papier d’emballage ou le chou décoratif, c’est selon. 😉
Bien sûr, la boîte termine sa vie au recyclage et le jouet reste. Combien de temps? Ça dépend du jouet et de l’enfant. Certains jeux ont une vie plus épanouie que d’autres qui finissent oubliés au fond du garde-robe puis, quand le bulldozer Alex est dans une crise existentielle de ménage, sa vie se poursuit sur une tablette pêle-mêle au Renaissance, en espérant qu’un autre enfant puisse le récupérer… si tous les morceaux sont intacts.

Et une activité inoubliable avec des gens qu’ils aiment? Les souvenirs restent. Contrairement aux bébelles qui deviennent rapidement un vague souvenir dans les limbes de l’enfance.
« Ah maman! te rappelle-tu quand on est allé au Funtropolis avec Grand-maman Marielle? Y’avait la grande glissage orange là… ziouuuum!! Pis pis pis les canons à balle! » Deux ans après, il m’en parle encore.

Petites idées pour un Noël plus écolo et plus léger à transporter dans les valises.

  1. Sortie au Funtropolis, Musée des enfants de Laval, Cache-à-l’eau,…
  2. Billets pour une pièce à la Maison Théâtre,…
  3. Activités sportives : escalade, patin à glace, au Taz, à la piscine,…
  4. Faire une recette avec eux
  5. Créer un objet, de l’artisanat avec eux
  6. Cours de natation, de dessin, de danse, de percussion,…
  7. Faire des expériences avec eux. Ils trouvent les kits d’expérience maintenant trouvés un peu partout TRÈS intéressants.
  8. Si rien ne convient dans les 7 points plus haut, il y a des jeux magnétiques de voyage, des jeux de carte,… que nous pourrons facilement transporter dans nos valises.
  9. Encore mieux! Économisez vos sous pour vous acheter un billet d’avion et venir nous voir 🙂

Ici, depuis que les enfants sont tout petits, ce sont des bas de Noël que les lutins remplissent le 24 décembre. Quelques babioles, de petites gâteries sucrées, du matériel brico, des autocollants, des crayons, des sous, une clémentine, des bas, des culottes. Il était hors de question qu’ils déballent 20 cadeaux chacun! La Terre déborde.

Noël est à nos couleurs. Cette année, encore plus.

 

Pour un Noël sans jouet, autres idées cadeaux :
http://quebec.huffingtonpost.ca/rachel-jones/18-cadeaux-a-offrir-autres-que-des-jouets_b_6153098.html?utm_hp_ref=tw

Suggestions pour les adultes par Équiterre : Un Noël sans achat

 

3 réflexions sur “Un Noël sans nouveau jouet?

  1. Voyons, Alex Bulldozer, si tu savais comment je me retiens !

    C’est vrai que l’on a tellement de choses aujourd’hui, ça fait du bien d’en éliminer.

  2. Je découvre tardivement ce blog. Je suis Julie, la maman de deux p’tits blonds que vous aviez vus au Jardin Botanique (blog Crapaud Chameau). C’est drôle, je lis ce commentaire tout en réservant un chalet pour Noël dans la même idée que ce que vous écrivez : profiter d’être ensemble, créer des souvenirs plutôt que d’accumuler des bébelles. Bravo et bonne route !

    • Oh! je connais ton blog! Mais je n’avais pas fait le lien avec toi et que je t’avais déjà rencontré 🙂
      Les souvenirs, les découvertes et les gens sont tellement plus importants que les bébelles. Je te souhaite un beau Noël en famille… un brin en avance 😉
      Bienvenue sur notre blog!

Laisser un commentaire