You crazy mother nature !

Les enfants ont ramassé de jolies petites graines rouges sur un terrain où nous étions, près d’une rivière. Ce sont des graines vraiment intéressantes: luisantes comme si elles étaient vernies, d’un beau rouge vif avec une tâche noire. Les graines sont toutes identiques et parfaites, comme si elles étaient faites à la machine.

1024px-Abrus_precatorius_seeds

Mélissa les a remarqué: elles sont exactement comme celle qui étaient dans nos maracas qui se sont brisées ! Et oui, je me rappelais les avoir vu aussi à quelque part sans me souvenir dans quel contexte.

1024px-Starr_041018-0009_Schinus_terebinthifolius

Brasilian peppertree, image de wikipedia

J’apprends que l’arbre qui donne ces graines et qui pousse sur ce terrain est une espèce invasive, le ‘Brasilian Pepper Ter’. Ah! pepper! Du poivre, c’est intéressant, peut être que c’est possible de faire des recettes avec ça. L’arbre en question est rempli de grappes de graines rouges qui se répandent partout, parcourent les rivières et colonisent la Floride. Les enfants s’en mettent plein les poches. Le monsieur où nous nous trouvons a tenté de couper cet arbre, il y a des bûches à brûler si on veut faire un feu, les enfants jubilent. Voyant leur joie, il met justement le feu à quelques bûches avec du bon kérosène.

J’entre dans le motorisé pour faire quelques recherches pour voir si notre cueillette servira à quelque chose. Et bien ça semble possible, il y a bien des gens qui utilisent cette graine comme du poivre rose. Il semble toutefois que l’arbre cause beaucoup de problème en Floride, l’espèce est très invasive (pas étonnant avec toutes ces graines) et est complètement hors contrôle. En plus, elle cause des irritations car la sève contient la même substance que l’herbe à puce ! Oh, outch.

Il est recommandé de porter un habit complet de protection lorsqu’on coupe cet arbre. Et il ne faut jamais le brûler car la fumée peut causer des réactions semblables à l’herbe à puce (qui ne faut pas brûler non plus) mais en vraiment pire : réaction cutané sévère ou encore détresse respiratoire… et mort. Bon. Je l’admets, je me mets un peu à paniquer tout en continuant à lire… il faut dire que l’on campe juste à coté d’un feu brûlant exactement ce bois, en ce moment même, et que les enfants, bien naturellement, jouent tout autour…

J’en parle à Méli. On se demande quoi faire et je décide d’en parler à notre hôte qui me dit qu’il n’y a pas de problème, quand il coupe cet arbre la sève qui se rend jusqu’à ses mains lui chauffe un peu, mais rien de très grave. Il faut dire que c’est comme l’herbe à puce, ceux qui ne sont pas allergiques ne réagissent pas, certains réagissent très peu mais pour d’autres, moins chanceux, c’est la galère.

Finalement, la petite graine rouge n’est pas la graine de cet arbre mais bien de l’arbuste grimpant Pois rouge ou Crab’s eye qui est aussi une espèce envahissante. Mais, dans son cas, c’est une espèce hautement toxique, en fait une des plantes les plus toxiques au monde. La substance active à un LD50 de 0.56ug/kg… Ça veut dire en gros qu’une dose de 0.1mg (gros comme une pointe d’épingle) peut être mortelle.  Il suffirait d’une seule graine pour tuer un enfant et de quelques graines pour tuer un adulte. Léo en a plein les poches… je sais, je me répète…

On essaie de limiter notre exposition à la fumée et je jette les graines toxiques. On va voir bientôt si on est allergique à l’herbe à puce… ou non. Je ne suis quand même pas tranquille avec nos cocos qui ont manipulé ces graines toxiques, ils n’ont pas l’habitude de se mettre quoique ce soit dans la bouche mais tout de même, je ne peux m’empêcher de m’inquiéter. Et dire qu’ils utilisent ces graines pour faire toute sortes de bijoux, de colliers, de maracas qui finissent dans les mains des enfants et se brisent parfois!

Je sais bien que, dans ce genre de situation, je suis souvent le seul à capoter avec toutes mes lectures sur le web. Je regarde tous les autres qui ne s’en font pas et je me dis que cette journée va passer sans problème.

Mais bon, vous êtes avertis, si vous voyez de ces graines, méfiez-vous! Surtout si vous avez de jeunes enfants car elles sont très jolies. Ce sera peut-être votre occasion, à vous aussi, d’aborder avec vos cocos le sujet des dangers reliés aux plantes, surtout celles que l’on ne connait pas.

Laisser un commentaire